Jacques Perrin

Lettre ouverte de jean-marc beller à Jacques Perrin
“Malaise”

samedi 10 août 2019,

Bonjour Jacques Perrin, je vous écoute ce matin sur France Culture et je suis pris d'un certain malaise. Effectivement vous dénoncer avec talent les effets dévastateurs de l'homme sur la nature, vous mettez en valeur les merveilles de cette nature avec, on peut l'espérer, des effets vertueux à long terme au delà de l'émotion instantanée, compatissante et complaisante qui caractérise notre société d'aujourd'hui mais vous, personnellement, quel est votre bilan pour notre planète ? Ne profitez-vous pas avant tout de cet effet instantané pour vivre et cultiver votre légende personnelle drapé de la vertu de celui qui serait irréprochable. Vous évoquez des souvenirs des pécheurs de Collioure la voix pleine de tendresse et de regrets d'une époque révolue mais n'êtes-vous pas là tout simplement dans la nostalgie de votre jeunesse. Ces pécheurs n'étaient-ils pas déjà, dans leur grande naïveté, animés par l'unique préoccupation de jouir de notre planète avec tout ce que les moyens de cette époque leur permettaient, sans se soucier des ressources halieutiques qu'ils entamaient déjà, quelle merveille, parfois par tonnes chaque jour. Dénoncer les conséquences d'une démographie galopante la voie pleine d'humanité et profiter d'un style de vie pour lequel il faudrait certainement plus de 3 planètes afin que chacun puisse le partager me met effectivement mal à l'aise. A défaut d'être exemplaire comme je le suppose, faire amende honorable vous rendrait à mes yeux en tout cas, plus humain et donc plus crédible, plutôt que de seulement stigmatiser les autres sans droit légitime et peut-être même et avant tout, avec l'idée à votre tour d'exploiter une ressource, émotionnelle cette fois.
Bien cordialement.

Auteur: jean-marc beller

Lettre pour Jacques Perrin. Lettre 9.

Aucun commentaire sur cette lettre à Jacques Perrin


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > J > Jacques Perrin > Lettre 9 > écrire