Jacques Perrin

Lettre ouverte de Christian Matthys à Jacques Perrin
“Incendies et Vie sauvage”

mercredi 4 septembre 2019,

Bonjour Jacques Perrin,
Nous voulons tout d'abord vous remercier pour votre engagement pour la protection de la nature et les magnifiques films que vous avez réalisés et produits.
Nous vous écrivons après avoir entendu Madline Rubin à La Terre au carré sur France Inter. Nous avons été enchantés d'apprendre ce que fait l'ASPAS en particulier les réserves de vie sauvage et nous avons aussitôt adhéré. Nous avons aussi appris votre implication dans cette association et c'est la raison pour laquelle nous vous écrivons. Ce problème de préservation de la vie sauvage nous concerne directement en raison de pratiques annuelles dans les montagnes basques, les feux pastoraux ou "écobuages". Cette année, en hiver, les montagnes étaient toutes en feu, détruisant des zones boisées et tuant la biodiversité qui les habitent. La raison en est que les agriculteurs/éleveurs reçoivent des aides de la PAC proportionnelles à la surface "nettoyée" ou défrichée. Ils utilisent donc le feu, moyen pratique et peu onéreux mais ne respectent pas la règlementation. Et comme ils ont intérêt à ce que la surface soit la plus grande possible, les feux pastoraux deviennent vite des incendies qui détruisent toute la faune et la flore des montagnes.
Nous essayons d'alerter le plus possible pour faire cesser ces pratiques, en particulier Mme Masson Delmotte, la vice-présidente du GIEC qui parraine la 14ème édition de Lurrama à Biarritz en novembre, dont la thématique cette année est "Le climat, c'est la vie", et, comme nous avons des amis qui ont une dizaine d'hectares de montagne à vendre (ils attendent actuellement une estimation), nous avons contacté l'Aspas pour voir s'il ne serait pas possible d'en faire une réserve de vie sauvage.
Nous espérons que cela sera possible et peut-être que vous pourrez vous intéresser à ce problème de feux pastoraux qui n’en sont plus, les anciens nous le disent, des incendies qui tuent insectes et petits animaux, polluent l’air et le sol, et brûlent des arbres, ce qui est interdit et va à l’encontre de ce qui devrait exister partout, la reforestation.
Nous vous remercions d'avance pour votre temps et votre attention.
Bien cordialement.
Christian Matthys, Ana Andueza, Maitane Sebastian et Julien Le Pape

Auteur: Christian Matthys

Lettre pour Jacques Perrin. Lettre 10.

Aucun commentaire sur cette lettre à Jacques Perrin


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > J > Jacques Perrin > Lettre 10 > écrire