Élise Lucet

Lettre ouverte de Christian CAMERLYNCK à Élise Lucet
“Envoyé spécial du 18 janvier 2018”

lundi 22 janvier 2018,

Bonjour Madame Élise Lucet,

Toutes mes félicitations pour vos émissions, enfin du vrai journalisme d'information. Nous citoyens avons besoin de ces investigations, pour que les mots Liberté et Egalité puissent encore avoir un sens dans ce monde de marchands. Poursuivez encore et encore, vous aurez toujours le soutien de toutes les personnes avides de savoir vrai.

Président d'une association en REP (Ecole et Quartier) depuis 1986 bénévoles et enseignants travaillent autour de la Parentalité, pour que Ecole et Parents réussissent ensemble l'Education des enfants du secteur. Régulièrement nous organisons des ateliers de réflexion, d'échange avec les parents et étudions avec eux des moyens d'améliorer la relation parent/ enfant. Depuis trois ans nous avons concentré une grande partie de nos actions autour du développement du langage chez le jeune enfant, avec comme outil principal le livre puis les jeux. Souvent la tablette revient dans la parole des parents. Presque toutes les familles possèdent au moins un "écran interactif" à la maison. Elles sont fières de raconter les "progrès" et "exploits" qu'ils constatent chez leurs petits sur le maniement des appareils, mais ils ne perçoivent pas les conséquence que les enseignants constatent sur le comportement de ces derniers. Le 18 Janvier nous avons programmé une rencontre débat "L'enfant, la tablette, l'Ecole ... et les parents" avec l'intervention d'un conseiller pédagogique spécialisé et d'une psychologue de PMI.
Devant une quarantaine de parents et travailleur sociaux des environs, le premier a présenté l'utilisation de la tablette à l'école maternelle : un outil et seulement un outil pour créer un imagier, un "cahier" mémoire visuel et sonore voire un film d'animation, et en aucun cas un catalogue d'applications.
La seconde nous a présenté les risques d'une utilisation précoce et intensive des tablettes et autres écrans à la maison et les recommandations pour les éviter, elle a bien sûr cité "les 4 pas pour avancer" de Mme Sabine Duflo, "le 3,6,9 12" (plutôt 15 ans) de M Tisseron.
Les parent présents dans la salle sont restés circonspects et pour le moins étonnés et avouent être démunis. Nous avons donc conseillé bien sûr le visionnage de votre émission le soir même.
Votre reportage va même plus loin, les spécialistes parlent de drogue, d'addiction, les concepteurs et fabricants avouent leur "ignorance" des conséquences de l'utilisation de leurs "appareils et applications".
Nous voudrions poursuivre et toucher un maximum de parents en allant porter la bonne parole dans chaque école de notre commune, car nous sommes persuadés que les dangers des écrans sont ignorés de la plupart des parents qui les confient en toute bonne foi à leurs enfants.
Aussi nous vous demandons l'autorisation d'utiliser votre reportage pour illustrer notre propos et servir de base à une recherche commune sur les moyens que nous, parents pouvons mettre en œuvre pour éviter la catastrophe de santé mentale qui s'annonce d'une extrème gravité.
Je ne sais si nous aurons la possibilité d'enregistrer votre reportage sur France.Tv, nous allons nous y atteler très vite en attendant votre réponse.
Restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, acceptez encore nos plus sincères félicitations, et recevez Madame, mes très très sincères salutations.
Christian CAMERLYNCK

Auteur: Christian CAMERLYNCK

Élise Lucet, 2847 lettres ouvertes, 52 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 2425 > écrire