Lettre pour Albert Dupontel

Lettre ouverte de Daniel Marciano à Albert Dupontel
“Projet de film”

dimanche 11 août 2019,

Bonjour Albert Dupontel,

Je suis l’un de vos « fans » et j’apprécie votre travail à la fois comme acteur et réalisateur.
En 2005 j’ai publié un roman de fiction historique sur Joseph Bologne, connu aussi sous le nom de chevalier de Saint-George/s (1745 – 1799), ouvrage nominé en vue de l’attribution du Prix Littéraire Fetkann de la Caraïbe.
Je viens d’adapter mon roman en scénario selon des normes cinématographiques et vous êtes le premier à qui j’aimerais soumettre mon projet, bien sûr en étant pleinement conscient de la difficulté de mener à bien un projet de film à costumes.

Sur le site bilingue de African Heritage in Classical Music www.africlassical.com/

vous pourrez lire un commentaire historique biographique circonstancié sur ce personnage d’exception dont la vie fut un authentique conte de fées,

Au siècle dernier, Marcel Bluwal (qui a aujourd’hui 94 ans) avait annoncé qu’il avait l’intention de redonner vie à l’écran à Joseph Bologne mais il n’est probablement pas parvenu à disposer d’un budget adéquat pour donner suite à ce projet.

Un film sur Saint-georges aurait probablement le potentiel de films tels que Barry Lindon, Amadeus ou Farinelli, films qui ont connu un succès international.
Jusqu’à ces dernières années, les oeuvres musicales de Joseph Bologne étaient tombées dans l’oubli. Actuellement, un nombre croissant de musiciens et chefs d’orchestre choisissent ses partitions pour leurs programmes et une discographie importante est disponible.

Le Chevalier de Saint-Georges, appelé parfois “Le Mozart Noir de l’Age des Lumières » est peut-être a dit de lui le marquis Jean Benjamin de Laborde dans son Essai sur la musique ancienne et moderne, publié à Paris en 1780. « l’homme qui parmi tous les hommes est né avec le plus de talents différents... et le mérite peu commun d’une grande modestie."
Chorégraphe duelliste, j’ai créé de nombreux spectacles duellistes au théâtre. Si donc le projet aboutissait je serais tout disposé à entraîner les acteurs à croiser le fer et à composer des chorégraphies d’escrime à la fois spectaculaires et académiques.
En outre, je connais personnellement Mme Garnier-Panafieu, universitaire, instrumentiste, éminente spécialiste de la musique du XVIIIe siècle. Elle a fait des recherches à la BN sur l’œuvre musicale de Saint-Georges et publié un livre sur ce personnage d’exception lors du 1er Festival Saint-Georges à La Guadeloupe en 2010. Elle pourrait être la consultante musicale de ce projet.
Si vous le souhaitez, je puis vous adresser une copie intégrale du scénario sur papier ou en e-copie.
Cordialement,
Daniel Marciano
Besançon

Auteur: Daniel Marciano

Lettre pour Albert Dupontel. Lettre 63.

Aucun commentaire sur cette lettre à Albert Dupontel


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > A > Albert Dupontel > Lettre 63 > écrire