Lettre pour Albert Dupontel

Lettre ouverte de DH à Albert Dupontel
“Salut là-bas”

vendredi 3 novembre 2017,

Bonjour Albert Dupontel,

On a peur, on rigole, on chiale : vive le cinéma !
Comme disait Le Forestier : "Il faut qu'ils rient il faut qu'ils pleurent, qu'ils applaudissent qu'ils aient peur. .."
Les génies, ça ose tout c'est même. à ça qu'on les reconnaît.
Ni césar ni tribun ? Si, des Césars tout plein !
Libé n'à pas aimé ? Tant mieux !
Neuf mois et demi fermes pour eux!
Au revoir est la plus belle et la plus grande bd jamais lue-vue

Auteur: DH

Lettre pour Albert Dupontel. Lettre 16.

Aucun commentaire sur cette lettre à Albert Dupontel


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > A > Albert Dupontel > Lettre 16 > écrire