Lettre pour Albert Dupontel

Lettre ouverte de Vezilier charles à Albert Dupontel
“Strulko”

jeudi 25 février 2021,

Bonjour Albert Dupontel,

Vous êtes un excellent acteur, réalisateur... Bravo pour tout votre travail à faire rire, rêver, réfléchir sur diverse sujet... que de fleurs!

Ayant une intelligence supérieur à la mienne, "j'ai cette chance d'être conscient de mon bas niveau" bref... C'est pourquoi.

Je vous contact à ce jour par pure "folie" d'espoir ou désespoir que vous pouvez peut être changer celle de mon fils Augustin Vezilier.

Car né le 07/12/2020 a était "kidnappé" par ca mère avec une aliénation à me priver de son propre chef de tout droit de père, d'affection, de lien depuis le 29 décembre 2020.

Aucun recours:
Gendarmerie impuissante.
Préfete hors compétences.
PMI inefficace inefficace.
Lettre au président de la république inutile "appel des gendarmes".

Attendre 6 mois av jugement sans voir mon fils qui grandi... du JAF et insupportable, inadmissible qu'autrui fasse ça propre loi en attendant supprimant droits de mon bébé et les miens.

Avez vous une idée ? Une solution a me soumettre ?

Aucune maltraitance ni violence ! Aucune promesse tenue de la part de mon ex-concubine prônée lors de notre séparation.

Je suis le gros ### qui ce fait avoir très facilement!
Je pense tout de même que ce bébé a besoin de son père pour son bien être et équilibre.

Tout temps perdu et irrécupérable devenant impardonnable.

Elle a créée le chaos au sein de ma famille dont je n'ai plus de contact ni soutien.
N'a pas su le faire avec mes amis savent et pas ce que l'on côtoie comme ca des amis de longue date!

Une lettre de cassos vous penserez, qui fera rire plus d'une ou plus d'un. Qu'elles et qu'ils se mettent à ma place endosser cette douleur et tristesse.

Bien sûr y'a toujours pire, je ne tiens pas à faire un concours.

Je vous laisse main mise sur ce scénario de m#### qui est bien réel.
Cette épisode de la femme partant avec le gosse sans raison n'est par rare je l'ai appris récemment. La suite me déplaît (mensonge au tribunal, pleurnicharde et hop juge dans la poche)

Si vous avez une idée, une connaissance, un moyen de me permettre de revoir mon fils avant qu'il sache dire: "un t'es qui toi? T'es mon père pauvre guss, m'man ma tout racontée sur ton compte? Tu m'as abandonné?..."

Merci

Cdt Vezilier Charles



PS: déjà effectué une petite grève de la faim 9 j sans impact uniquement sur ma santé.

Auteur: Vezilier charles

Lettre pour Albert Dupontel. Lettre 134.

Aucun commentaire sur cette lettre à Albert Dupontel


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > A > Albert Dupontel > Lettre 134 > écrire