Élise Lucet

Lettre ouverte de Jacline à Élise Lucet
“La France n'a plus le contrôle de ses prisons”

lundi 2 juillet 2018,

Bonjour Élise Lucet,

Habitant face à une maison d'arrêt en centre ville,je me permets de vous alerter sur le fait que les prisonniers sont maîtres du quartier nuit et jour.
Depuis plusieurs années nous avons alerté les autorités : préfecture, police,mairie, maison d'arrêt ...pour dégradation de notre environnement.
La situation devient intenable par le fait que la population carcérale a changé.
Nous voyons un trafique de drogue très puissant, il faut signaler que cette maison d'arrêt se situe à côté des écoles, lycées et collèges...bonjour les dégâts.
La communication entre les prisonniers et l'extérieur est très perméable.
Communication intérieur/extérieur,parloirs sauvage, musique à fond même la nuit...
Les prisonniers s'interpellent oralement de cellules à cellules pou faire défiler les "yoyos" et faire passer tout contenu indésirable en prison..
Jours et nuits nous avons des cris,de la musique, du tapage pour bien nous faire comprendre que ce sont eux les maîtres du quartier, qu'ils peuvent faire entrer ce qu'ils veulent en cellule et qu'ils peuvent communiquer avec l'extérieur comme ils l'entendent.
Les gardiens sont malheureusement impuissants face à tout cela.
Comment arrêter ce carnage ?

Auteur: Jacline

Élise Lucet, 3333 lettres ouvertes, 106 visites

7 commentaires sur cette lettre à Élise Lucet
  1. Manifestement, la prison n’interesse plus personne, le sujet est tabou !

    Il y a 1 mois , par Kezako
  2. Comme une bouteille à la mer (vu que les lettres ouvertes sont fermées, car laissées sans suite), je vais ajouter un de mes 120 poèmes de mon recueil Défouloir de taulard, bien évidemment sur le bruit, étant donné que vous en faites allusion ici :

    Bienvenue au bled !
    Dans la jungle ça hurle de toute part.
    M’enfin à la fin, qu’est-ce qu’ils veulent ?
    Allez-vous fermer votre grande gueule !
    Oué, la prison vous appartient.
    Cessez d’aboyer comme des chiens
    et d’imposer l’enfer, votre bagne !
    J’aimerai aussi, au champagne,
    du Club Merde, fêter mon départ !

    En Maison d’Arrêt, c’est un peu comme à l’école.
    Beaucoup de cons en prison, où règne le boxon :
    Les bricoleurs fous qui détériorent la maison.
    Les oué-oués, chiens aboyeurs, les simplets escrocs.
    Tous les grincheux, ici spécialistes du yoyo.
    Les cons qui couvrent le son de la télévision,
    en hurlant aux fenêtres, leurs débiles conversations !
    Les drogués racketteurs, l’animateur radio.
    Les grands fumeurs collectionneurs de mégots.
    Les gros dormeurs et parfois ronfleurs à leurs heures.
    Tous ces perturbateurs, intouchables car vengeurs.
    Les rois de la bâfouille, ceux qui nous cassent les couilles.
    Tous ces envahisseurs bagarreurs qui grouillent.
    Et la folle qui rigole... comme une casserole !

    Au plaisir de vous lire, vous quidam qui passez ... sans rien dire !

    Il y a 1 mois , par Louis Seize
  3. Merci pour ce poème qui résume parfaitement ce que nous vivons.

    Il y a 1 mois , par Jacline
  4. Merci Jacline pour vos remarques pertinentes. En fait, je connais bien cette musique (celle des prisons) pour les avoir supportées plus de 7 mois, pendant 224 jours. Ces nuisances sonores omniprésentes doivent exister dans toutes les prisons, et les autorités s’en fichent royalement ! Par exemple, quand un détenu hurle la nuit tous les jours, on ne fait rien. Même que ça amuse les surveillants qui n’ont de cesse d’humilier et nous rendent la vie impossible. Les directeurs, chefs des surveillants et chefs bâtiments, s’en foutent eux aussi, ils ignorent nos requêtes et les poubellisent ! Perso, en 7 mois d’enfer, j’ai perdu le sommeil, 3 à 5 heures, grand max, même libéré... La prison est une grande école de démolition où l’on apprend à tuer... même quand on en sort. Les détentions abusives à tour de bras coûtent très chères, env 26 000 euros par an par détenu... c’est l’opinion publique qui dicte cela, on n’y peut rien... Seul la Norvége a compris comment traiter le problème et a réduit drastiquement la récidive. En france tout est mis en œuvre pour encourager la récidive ! Pauvre france, pays des non droits de l’homme.
    Juste pour en revenir au bruit, j’aimerais ajouter qu’en Allemagne le bruit et par conséquent le tapage nocturne et diurne, est puni : le mitard, illico presto, la prison de la prison... en france, on devrait s’inspirer des bons exemples Européens ! Mais on est tellement nuls, con copie le pire ! CQFD.
    Jacline, si vous appréciez ma poésie, je peux vous en mettre d’autres, voire vous envoyer mon recueil de poèmes. Au plaisir de vous lire...

    Il y a 1 mois , par Kézako
  5. Trouvé sur internet : http://www.bvoltaire.fr/nicole-belloubet-a-le-feu-dans-ses-prisons-mais-son-souci-cest-la-prise-en-charge-des-migrants/

    Vu le manque d’effectifs, les gardiens font trente à quarante heures supplémentaires par mois, les dépressions, arrêts maladie et absentéisme record se succèdent. Les personnels ne croient plus en l’utilité de leur métier, nombreux sont les jeunes qui, venant de passer le concours de l’École nationale d’administration pénitentiaire, démissionnent juste avant de prendre leur poste.
    Avec un surveillant pour 2,46 détenus en 2017, la France possède l’un des pires taux d’encadrement d’Europe. De plus, la vétusté de certaines prisons, comme à Colmar, rend également incompatible le respect des exigences de sécurité. Enfin, la surpopulation carcérale explose : selon Le Figaro, « au 1er Mai 2018, 70 633 personnes étaient détenues dans les prisons françaises, un record historique depuis la Libération. C’est 48 % de plus qu’en 2001, et ceci alors qu’aujourd’hui, ceux qui prennent moins de deux ans sont exemptés de prison. Résultat : le taux d’occupation des cellules atteint plus de 120 %. »

    Mais surtout, derrière cette multitude, se cache un phénomène bien connu : la prolifération des racailles de quartiers, surreprésentées en prison. Le quotidien américain Washington Post, pourtant classé à gauche, estimait dans un article d’avril 2015 que « 60 % à 70 % » des détenus en France sont musulmans alors qu’ils représentent « à peine 12 % de la population totale du pays ». Déjà, en 2014, en sa qualité de président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang, qui n’est pas lepéniste, avait écrit que « près de deux tiers des prisonniers en France étaient musulmans ».

    Il y a 1 mois , par Kezako
  6. Oui, c’est bien ce que je disais : les lettres ouvertes sont fermées ... principalement parce que ça fait mal aux doigts de tapoter un petit commentaire !
    Conseil : Restez dans votre bulle, dans votre monde où prône l’égoïsme et l’individualisme, vos oreilles bouchées par des écouteurs et votre vue rivée sur un smartphone !
    Conclusion : vous êtes des lavedus ! Ne partagez pas vos impressions, contentez-vous de dénigrer !

    Il y a 1 mois , par Kezako
  7. Jacline, vous avez de la chance de vivre l’enfer de l’extérieur. Certains le vivent, de l’intérieur, et les surveillants ne peuvent endiguer ces nuisances car ce sont eux, les maîtres d’oeuvre ! Pas tous, certes, car 10% sont respectueux des droits de l’homme. Mais pourquoi 90% des matons en profitent pour manifester leur perversité ? C’est un véritable scandale, où même les directeurs de prison sont complices de ces violences et les encouragent par leur détermination à nuire !
    La prison est tabou, il ne faut pas en parler... et puis ceux qui y sont, c’est bien fait pour eux, n’est-ce pas ? Allez tous au diable ! Vous serez tous jugés au jugement dernier, par Dieu en personne, et nous autres on rigolera bien ! Comme je le dis à la fin de l’un de mes livres écrits en prison : Rira bien qui rira le dernier !
    La prison m’a remplie de haine, de colère et de violence. Qui ose parler de reconstruction ? L’opinion publique, à laquelle vous appartenez, souhaite la violence à outrance... Parfait ! Mais ne vous plaignez pas des violences qui en découlent, ni des récidives !!! Que Dieu vous inspire et vous bénisse !

    Il y a 1 mois , par Kézako


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 3018 > écrire