Lettre pour Albert Dupontel

Lettre ouverte de Lilly à Albert Dupontel
“Une histoire a lire”

vendredi 24 mai 2019,

Bonjour Albert Dupontel,
je sais pas pourquoi, comme ça, dans la vie, a un moment, on retiens,une tête, un nom, un film, une image, ou bien un mot, que vous avez dit et qui nous marque. Moi, ce qui me marque de vous, c'est votre humour décaler, votre "gueule" sans dents, vos mis en scène dans les années 80...puis succèdent vos interprétations dans les films, vos réalisations, et ce que vous dégager dans vos rares apparitions televisees...Bref, vous m'avait toujours plus. Vous êtes de ceux "connus" qui suscite de l’intérêt.
Vous êtes venus a Arles, ma ville natal, celle ou j'habite encore, les "boules" de ne pas avoir eu de place pour vous voir ce soir la.
Vous me faite rêver, comme me fait rêver un paysage magnifique des Andes, une musique du Monde, ou bien un instant de calme.Vous, c'est dans le cinéma que vous me faite rêver, que vous faites rêver les gents.
Bref, vous arrivez, non pas Vous, mais votre travail, à me faire rêver, qu'un jour je serai peut être écrivain, scénariste, car tel étais le rêve de mon enfance. Mais, telle est la réalité, dure, impalpable, inaccessible.
Comment y arrives?
Je n'ai aucun moyen, aucune formation, mais pleins d’idées.
Je vous lance une idée...
C'est l 'histoire d'une fille, qui vit depuis des années avec un homme drôle, travailleur, bon papa, mais qui est alcoolique chronique, de parents, alcoolique chronique, et qui, a petit feu, détruit un foyer, une famille, le combat d'une femme conditionner, soumise et qui un jour, a la limite du meurtre,elle réagis.
Ou bien.....Stop. J'ai dans ma vie, nombre de vies, qui chacune d'elles pourrai être sujet a...
Merci, de votre humanité, intelligence, et discrétion. Continuez, changez, ettonez, dérangez. Vous êtes fort pour cela!

Auteur: Lilly

Lettre pour Albert Dupontel. Lettre 61.

Aucun commentaire sur cette lettre à Albert Dupontel


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > A > Albert Dupontel > Lettre 61 > écrire