Lettre pour Valérie Lemercier

Lettre ouverte de Martine Pelletier à Valérie Lemercier
“Mon rêve”

lundi 22 novembre 2021,

Bonjour Valérie Lemercier,

j'ai aimé votre audace d'entreprendre un film sur une artiste québécoise en tant que française, mais de ce que j'en vois je suis surprise et heureuse. Je vous souhaite que Céline voit la même chose. Je vous félicite.

Moi je caresse le rêve depuis si longtemps, en tant que Mme tout le monde, de jouer un rôle soit dans une télésérie, un film ou même un rôle unique ou encore dans un clip. Dans mon milieu familial rien me disposait à devenir actrice, sauf que ma mère me disait que je faisait de ma vie du cinéma. J'en rêvais tellement, mais en gaspésie, c'était impensable.

Pour vous faire une bteve description de qui je suis. Jusqu'à 4 ans j'étais une petite fille plutôt ordinaire, j'ai grandi entouré d'adultes. J'étais une enfant rieuse, curieuse, très éveillée, très entière avec les adultes en qui je croyais. Mais un évènement à bouleversé ma vie, j'ai été victime d'abus sexuel par plus d'une personne et ce sur une période de huit ans. J'en suis venu à ne plus savoir en quelles adultes je pouvais me fier, j'ai même eu peur d'en devenir une, j'ai arrêter de grandir pendant ces huit ans là, incroyable vous me direz !

Ma mère ne m'a demandé si c'était vrai que mon oncle avait mis ses mains dans mon pantalon, mais elle ne m'a pas crue. J'ai demandé à trois personnes de m'aider, mais ces personne n'ont pu m'aider. J'ai dû chercher mes réponses moi-même, me poser des questions et y répondre seul. Exemple ; à 15 ans je me suis dit que mes abuseurs avaient gâchés ma vie, nais je ne les laisserez pas brisé ma vie d'adultes. En première année ma professeur était la femme de mon abuseur et elle l'avait même pris sur le fait en abusant de moi, mais elle m'a retourné chez moi avec une tape aux fesses en me disant de ne pas recommencer. Dans ma petite tête d'enfant je ne comprenais pas, recommancer quoi ?
Pendant cette année ma voisine de bureau en classe et dans le rang est décédée, grosse tragédie pour moi.
À 7 ans et 12 ans j'ai fais des tentatives de suiscide. J'ai eu beaucoup de difficulté à l'école. je souhaitais allée retrouver mon amie.

Bien des choses ordinaires et extraordinaires se sont passé, j'ai maturé avant le temps et j'ai dû développer un grande résilience. Je suis retourné au cégep par les soir et par la suite j'ai décidé d'aller à l'université. J'ai obtenue mon bacc ès arts, qu'elle grande fierté j'ai vécu grâce à cette victoire pour moi.
Je me suis mariée et j'ai eu deux enfants, evidemment j'ai été plutôt me poule, mais comment faire autrement.
Mes rêves de carrières était absurdes pour mes parents, policière et mécanicienne, ils m'ont dit fait donc des jobs de fille. On n'obstinait pas ses parents dans ma famille.

Pour m'en sortir, j'ai dû faire 10 ans de thérapie, pour en finir par la confrontation de l'un de mes abuseurs.

J'ai monté deux projets importants après mes études universitaires.

Les emplois qui m'on marqués animatrice auprès des victimes d'abus sexuel, animatrice des victimes de violence conjugale, agent de sécurité en plus d'un millions de petites jobs juste pour arriver. Mais tout ça n'a pas été vécu en vain, j'ai beaucoup appris, je savais qu'il fallait en trouver le positif. J'écrivais de la poésie pour me reposer et être positive.
J'ai déjà passer à la télé à des jeux de culture générale. J'ai même été sur le panel de l'émission Claire Lamarche.
Je suis une personne qui tente de réaliser ses rêves, j'en ai réalisé plusieur, mais je rêve de faire au moins une apparition à la télévision.

Je suis présentement à finaliser mon autobiographie.

Merci du temps que vous avez pris pour lire ma demande

Vous pouvez me joindre facilement



Martine Pelletier

Auteur: Martine Pelletier

Lettre pour Valérie Lemercier. Lettre 51.

Aucun commentaire sur cette lettre à Valérie Lemercier


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > V > Valérie Lemercier > Lettre 51 > écrire