Lettre pour Lorànt Deutsch

Lettre ouverte de Mary COUSIN à Lorànt Deutsch
“Passionnée d'histoire, comme vous”

vendredi 14 novembre 2014,

Bonjour Lorànt Deutsch,

Native de Carrouges, non loin d'Alençon, je me passionne pour l'histoire de notre terre nourricière et je voulais vous offrir mes ouvrages " Manus Déï, l'épée du Seigneur de Carrouges" et" Carrouges, ma terre Natale" mais je n'ai pas vos coordonnés.
Dans mon livre: " Manus Deï" l'amour à l’épreuve du Duel ». J’ai taillé ma plume au fil de l’épée du Seigneur « Jehan IV de Carrouges » pour écrire un ouvrage historique relatant le fabuleux destin de ce chevalier normand à l’origine de notre magnifique château, qui fut sans le savoir, l’instigateur du « dernier duel judiciaire autorisé en France par le Parlement de Paris comme Judicium Deï » (Ce duel eut lieu à l’abbaye St Martin des Champs en 1386 en présence des plus grands du royaume). Au vu de sa vie et des épreuves qui l’ont amené à faire appel à cette solution ultime de faire valoir son droit en exposant sa vie pour défendre l'honneur de son épouse violée par le favori du Duc d’Alençon, j’ai décidé de prendre les armes. En raccrochant tous ces événements à l’épopée d’une épée célèbre de l’époque, j'ai tenté de faire guerroyer le lecteur aux côtés de personnages illustres de la Guerre de Cent-Ans qui l’ont tenue dans leurs mains, comme Du Guesclin ou Jehanne La Pucelle.
C’est ce qui m’a amenée à dénommer cette même épée « Manus Deï » : "la Main de Dieu", et à l’utiliser pour faire de l’histoire de notre valeureux chevalier s’étant perdu dans la grande Histoire, un récit simple et vivant qui tente de réhabiliter sa mémoire.

Dans le Deuxième: " Carrouges, ma terre natale" je raconte l'histoire de 36 personnages natifs de Carrouges au destin pas ordinaire.
Carrouges, paisible contrée de l’Orne, en Basse-Normandie, sise à la croisée des chemins Montois et de ceux venant des plages normandes, fut le berceau de personnages au destin incroyable, demeurés méconnus. C’est pourquoi,, originaire de cette terre, j'ai choisi de partir à la recherche de ces oubliés de l’Histoire et d’exhumer leurs destinées insolites ou les anecdotes extraordinaires de ceux ayant contribué à la renommée de figures emblématiques comme celle de sainte Thérèse de Lisieux pour ce qui est de notre Père Pichon, son directeur de conscience, ou de Jacques Cartier pour ce qui est de notre Jean Le Veneur, Grand Aumônier de François 1er.
Vous serez étonné d’apprendre que Carrouges compte plus d’une douzaine de Médaillés de la Légion d’Honneur, tel Théophile Anger, médecin de Napoléon III ou Jean Héron, chef du réseau de Résistance « Arc en Ciel » pour la Basse-Normandie.
De même que vous ne pourrez pas être indifférent au destin de notre Marin Blanchet dont la tête testera, bien malgré lui, la lame tranchante de la guillotine ou celui de notre Marie-Charlotte dont la sienne testera celle du rasoir d’un peuple libéré du joug nazi.
Vous ne manquerez pas d’être captivé par le récit de notre Pierre Millet, grognard de la Grande Armée de Napoléon Bonaparte qu’il suivit dans la campagne d’Egypte ou celui, non moins romanesque, de Tanneguy II Le Veneur, Ambassadeur de France en Angleterre, au temps de Buckingham, de d’Artagnan et des Mousquetaires. Sans parler du destin fabuleux de Jean IV de Carrouges dont l’amour fut mis à l’épreuve dans un duel judiciaire qui fut le dernier autorisé en France par le Parlement de Paris en 1386, ou celui du Général Leveneur qui côtoya La Fayette.
Et comment ne pas être fasciné par la longue et fantastique carrière de l’un des tous premiers acteurs de la télévision française, pensionnaire de la Comédie Française, qui joua justement « D’Artagnan et La Fayette », ainsi que « Le Chevalier de Maison Rouge » à l’écran, le fameux Michel Le Royer qui, à plus de 80 ans, reste fidèle aux planches.
Ne pouvant pas les citer tous, mais bien certains que vous serez subjugué par leur destinée, je vous laisserai le soin de les découvrir en vous les envoyant mais vous pouvez aussi les trouver sur
http://www.monbestseller.com/manuscrit/manus-dei-lamour-a-lepreuve-du-duel#.VGYDxMmkyTd
ou chez :
http://www.edilivre.com/ma-terre-natale-mary-cousin.html#.VGYECcmkyTc

Bien à vous

Mary COUSIN

Auteur: Mary COUSIN

Lettre pour Lorànt Deutsch. Lettre 32.

Aucun commentaire sur cette lettre à Lorànt Deutsch


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > L > Lorànt Deutsch > Lettre 32 > écrire