Lettre pour Élise Lucet

Lettre ouverte de Nizhi à Élise Lucet
“Dénoncer le fait de persécution ”

dimanche 28 novembre 2021,

Bonjour Élise Lucet,


Je m’appelle Nizhi, actuellement étudiante chinoise dans une école d’art, suis en effet victime d’une persécution par le communauté kpop et mon école, des étudiantes et ainsi ses liaisons partout dans le monde.


En été 2018, le développement d’industrie idol et le phénomène du sub-culture a attiré mon attention, notamment le Kpop. J’suis intéressé sur une groupe de chanteuse qui vient de débuter, et un groupe de chanteurs du moment, très populaire dans le monde.


À partir du décembre 2018, depuis le premier message envoyé à une chanteuse chinoise qui fait part d’une groupe de chanteuse Kpop, mon ordi et mon portable a été piraté. Y inclus mis en écoute, une surveillance de l’utilisation de mes appareils, une exploitations sexuelle, soit par le caméra d’ordinateur non couverture pendant 4 mois, soit par les cameras de portable pendant 3 ans, soit par le micro de n’importe quel appareil pendant 3 ans.


Les piratages ont circulé d’abord dans le communauté Kpop, et ainsi dans le sphère de leur liaisons en Chine, au Japon, aux États-Unis, en France, partout dans le monde.


Supposé que au tout début, les piratages ne sont qu’un loisir pour satisfaire leur voyeurism. En début décembre, les deux groupes de chanteuse s’amusaient secrètement avec les piratages, soit par leur post sur le réseaux sociaux, soit par leur propos ou comportements en public.


Deux, trois jours après le premier message, ayant aperçu des traces anormales lié à un vol de donnés personnelles, ou peut être des piratages, j’ai tenté d’y confirmer par plusieurs moyens, soit disait des propos ou comportement controversé, soit par envoyait plus de messages à cette chanteuse chinoise.


Le 25 décembre 2018, comme il y avait un concert qui assemblerait le plus part de chanteuse Kpop populaire, y inclus ces deux groupes. J’ai parlé délibérément avec mon ex-copain, qui a retourné en France vers mi-décembre, que je pensait à écrire une histoire amoureuse par rapport à deux personnes fait part de ces deux groupes. Comme ils nous ont surveillé par les piratages, probablement indigné par mes propos tenté d’en vérifier, ou celle de mon copain, un homme de 35 ans qui ne s’intéressé pas du tout à idol, s’exprimait arbitrairement devant moi, sur ce qu’il aime ou ce qu’il n’aime pas, surtout dans notre espace privée.


À partir de ce jour là, Cela n’est plus qu’un loisir du voyeurism pour eux. Ils ont tenté de manipuler le victime par les piratages, afin d’en faire un spectacle dans leur réseau dans le monde.


Le fait de piratages, le mis en écoute ne sont pas facile à éprouver, surtout celle-ci n’est pas pour un but d’escroquer d’argent. Tout ce que j’ai aperçu sont identique comme les autres, cependant, les informations caché ciblé vers le victime de piratages sont également formulé délicatement dans les informations banale que tout le monde puisse aperçu, soit sur leur propos ou comportements en public, soit par leur posts en réseaux sociaux. Comme j’ai mentionné ci-dessus, ils sont probablement indigné par mes propos ou comportements tente de vérifier les piratages, porté une envie d’en faire un spectacle et les diffuser dans leur réseaux interne afin de me humilier et détruire ma vie.


Supposé que c’était en début Janvier, Ils ont diffusé à mes entourages, soit à l’école, soit à mes connaissances. L’école et les étudiantes ont caché le fait de piratages, en même temps me parlait de sous entendus qu’on ne puisse fait connaître par les piratages/ vol de données personnelles / mis en écoute / le caméra non couverture etc.


À la fin du Février, j’ai subi donc une exploitation sexuelle par mon ex-copain, qui a pris la connaissance de piratages depuis notre séparation en début Janvier. Il a fait très attention à tout ce qu’il disait, notamment sur le groupe de chanteurs Kpop dont je lui avait mentionné. Il a montré également une intention d’assisté à exposer ma vie privée, soit séduire par un offre ( d’argent, travail, ressource réseau. Etc) qu’il ne peuvent pas refuser, soit indigné par mes propos tenté de vérifier la diffusion de piratages. Comme nous avons eu une relation amoureuse pendant 3 ans, et nous avons compte sur l’un l’autre, il m’a reproché directement lorsqu’il serait indigné par mes propos.


Mes propos ou mes comportements controversé tenté de constater les piratages, et la diffusion de piratages, soit ce que je disais à chez moi, soit ce que je parlais avec quelqu’un d’autre, soit mes posts sur réseau sociaux, soit mes utilisations des appareils etc. ont été profité par ces voyeurs, harceleurs et criminels.


Ils d’en faisaient une polémique sur la liberté d’expression et les propos controversé, soit pour recouvrir le fait de piratages, y inclus le mis en écoute, exposé du vie privée, ou une surveillance illégalement, soit pour d’en profite en tant qu’une sorte de propaganda dans leur réseau interne.


On m’a diabolisé de clown, misogynie, pédophilie, racisme, séductrice, extrême-droite, communiste chinois, déshonnête.

Culpabilisé mes propos ou comportements tentais de vérifier les piratages, la diffusion de piratages, et les mensonges des mes entourages visé à exposer ma vie privée, en m’accusant de narcisse, manipulatrice, psychotique, d’être amoureux d’enseigner les autres.


Tout cela incite du harcèlement scolaire après le Mars 2019, soit par les étudiantes, soit par les profs, soit par les inconnus. J’ai tenté de suicide a ce moment là, l’école et les étudiantes a pris la connaissance de cette tentative de suicide, mais ils ont continuer de me harceler, ainsi nié le fait de piratages.


Une complicité s’instaure entre ce communauté Kpop, ses liaisons dans le monde, mon école, des étudiantes, et mes entourages. D’abord, l’école a caché le fait de piratages, puis des mensonges ignobles afin d’assisté à exposer ma vie privée.


Une étudiante chinoise, Liu m’a invité à chez elle, lorsque je lui disait que mes doutes sur les piratages, elle a nié la diffusion du piratage, me demande comment j’en ai aperçu, et puis elle me disait que les piratages probablement était mon illusion. Comme il s’agit d’exploitation sexuelle, je ne pensait pas qu’elle m’avait menti sur ça. Portant, lorsque je me suis réfléchi à son propos et ses comportements, il me parait qu’elle s’amusait avec mes souffrances, surtout celle de sexuelle. Même si je lui disait que j’ai tenté de se suicider à cause de ces affaires.


On s’est connu pas bien, elle me paraît une caractère joyeuse et farceuse. Pendant mes séjours, elle essayait de me consoler en faisant ou disant n’importe quoi. Comme j’étais totalement frustré, très peur et paniqué par la connaissance de piratages, notamment sur l’exploitation sexuelle. Une manque d’expérience contre les infractions, surtout ce genre des infractions qui s’agit tant de célèbres riche et puissant, que ses intérêts lié étroitement au capital et le pouvoir, je n’arrivais donc pas réfléchir clairement sur toute les phrases qu’elle avait dit, ou réagir comme l’habitude.


Un soir, elle m’a posé brusquement une question piègeant, “était-il ton projet?” Comme nous étions en train de rigoler pour m’éviter de penser à des idées noires. Je lui ai répondu oui pour faire rire. Même si elle a su en tout début que j’ai peur de piratages, que je ne voulais absolument pas que ma vie privée soit exposé par la diffusion des piratages, pour éviter un malentendu, rapidement, Je lui ai expliqué que ce n’était qu’une plaisanterie. C’est là où elle et ses groupes de harcèleurs, ou ce communauté kpop, me piège afin d’exposer ma vie privée, nie sa connaissance de piratages, en même temps d’en faire un show pour me harceler, proprement dit, pour me détruire.



L’année précédente, entre le septembre et l’octobre, lorsqu’on s’est croisé à l’école, elle a essayé de s’enfuir lorsque j’ai appelé son nom. Je lui ai proposé qu’on s’installer à quelques parts, elle était d’accord. Puis elle m’a confié tout à coup qu’elle a beaucoup des amis coréen lors de notre conversation. un sous entendus pour répondre ma question lié au ces affaires.


On ensuite me discrédite d’une caractère jaloux, avantageux et antisocial, masochisme, l’obsession d’internet, menteuse, voleur, déshonnête, séductrice, une étudiante abandonne ses études, l’obsession d’animation, pas ponctuelle, meurs d’une envie d’être célèbre ou influencer, l’obsession de célèbre, une admiration sur l’anarchisme a été déformé comme contre le gouvernement, un intérêt sur le personnage Bartleby a été déforme comme contre le travail, parler pas français, l’anorexie a été déformé d’une diète pour maigrir, la dépression et la tentative de suicides concernant des graves atteints à vie privée, de harcèlement scolaire, de harcèlement sociaux, de diffamations, d’exploitation sexuelle et les mensonges des mes entourages a été interprète comme une dépression ou une tentative de suicide pour rien.


Mes propos tenté de vérifier la complicité entre le communauté Kpop, l’école et les étudiantes, surtout celle de mes entourages, par example, Liu Chongyan, mon ex-copain , probablement à été utilisé en tant que des informations diffamatoires afin de l’inverser mon attitude sur la persécution dont j’ai subi.


On ridiculisé également mes propos avec certains mots, ainsi forme l’image d’une imbecile qui manque de maturité, détestable, afin de normalisé le fait de persécution sous prétexte d’une éducation. Un projet de persécution fondé sur le fait de piratages, des graves atteintes à la vie privée, des exploitations sexuelles sur une étudiante étrange qui vis seule en France.


Ils me font reconnu par le fait de diffuser ces piratages, des informations relatives à ma vie privée, surtout des informations interprétés ou des faits déformés qui visé à me dénigrer et à me discréditer.


La situation s’aggravait pendant 3 ans, ils ont diffusé partout dans le monde, surtout dans le milieu de l’art et du cinéma, comme je souhaitais commencer une carrière dans ces domaines, ils ont détruit ma vie, si facilement.


Ils ont également programmé d’une mise en scène devant les appareils piraté et diffusé, sans m’informer l’existence de piratages. On me nie le fait de piratages, en même temps me forme d’une sorte de guide d’opinion, quoi qu’il soit les prétextes, sont toujours visée à exposer ma vie privée, limite ma liberté, génère une torture psychologique par me faire connaître la diffusion, soit sur internet, soit par un tiers, soit par le communauté kpop, ou ses liaisons dans le monde, d’essayer tous les moyens afin de créer des problèmes/mal à moi ou mes familles.


Lorsque je suis rentrée en Chine l'été 2019, la situation s’aggravait par rapport à la première moitié année lorsque j’étais en France. Même si je suis retourné en France, cela n’a rien changé, le harcèlement scolaire et le harcèlement sociaux s’aggravait encore, sous direction de l’école - sous direction des communautés Kpop, leur liaisons, quel qu’en soient les auteurs. Le lieu de travail a devenu également une espace de mise en scène pour executer d’une torture psychologique.


Depuis les mensonges intolérables visé à exposer ma vie privée, soit mes entourages, soit les étudiantes, soit la direction de mon école, soit des inconnus, ainsi incite des infractions et des délits subséquentes.


Il existe également des intrusions à mon domicile. J’ai confie le clé de mon domicile au copain de Liu. J’ai sous-loué mon studio sur Airbnb. le clé était également circulé entre les locataires vient de l’étranger, la femme de ménage et ainsi son ami. Vers Octobre 2019, Liu et son copain a déménagé dans un appart près de chez moi, deux minutes à pied.

C’est la raison pour laquelle j’ai commencé à écrire n’importe quoi sur les papiers afin de vérifier s’ils existe des intrusions illégales. Apparement, on faisait une intrusion à chez moi, tout ce que j’écrivais ont été diffusé pendant ces années, pour ridiculiser mon caractère, ainsi mon attitude sur la persécution du communauté Kpop.


Ce crime contre humanité qui abusé mon droit du vie privée, d’exposer illégalement ma vie privée, quelques soit le moyen ou le prétexte. Puis on nie le fait de surveillance, de créer une sorte de Truman show, y génère donc une grande souffrance mentale. Cela limite ma liberté par le fait de me faire reconnu, d’y produire spontanément une surveillance dans la vie, ou par l’intention des auteurs, soit par les inconnus, soit par n’importe quel camera surveillance qui concernant probablement celle d’entreprise ou du gouvernement ( cela n’est que un soupçon.)


Ainsi l’abus sur la liberté d’expression par mettre une sorte de haute parleur sur mes propos en les déformé et les diffusant, d’y engendré donc une torture psychologique par les faire apparaître, soit sur internet par un tiers, soit par le média, soit les réaliser. Une autre surveillance illégale sur l’utilisation de mes appareils fait par les piratages.


Comme ma vie privée a été exposé avec ces informations diffamatoires, des acts malveillants et des injures a été produit naturellement. Une manipulation au nom d’une éducation, ou une justice social, quelques soit les raisons, m’applique une oppression constante, systématiquement, des mesures injuste, cruel, arbitraire et persistance, et ont génère donc une grande souffrance pendant 3 ans. J’ai déjà tenté plusieurs fois à se suicidée, une fois était envoyé par ambulance.


Vu que les persécutions auxquelles je suis confronté, génère une grande souffrance. je n’arrive absolument pas vivre dans cette condition là. On expose ma vie délibérément, ça continue, les informations circulent, donc une sorte de surveillance et une manipulation sur ma vie privée. c’est la raison pour laquelle je vous écris cette lettre ouverte afin de dénoncer ces faits. J’espère vivement de vous rencontrer afin de vous parler en détail, avec des épreuves, également demande un soutien de votre part.


Dans l’attente de votre réponse, mes meilleurs salutations,

Auteur: Nizhi

Lettre pour Élise Lucet. Lettre 4235.

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 4235 > écrire