Élise Lucet

Lettre ouverte de Christine de Villiers à Élise Lucet
“Vol organisé de l'oeuvre d'un écrivain à succès”

samedi 17 octobre 2020,

Bonjour Élise Lucet,
J'aimerais que vous me lisiez jusqu'au bout. Même si ce genre d'histoire fait partie du quotidien de nombreux chefs d'entreprise, qui pour finir n'ont d'autre choix que le suicide.
Depuis de longues années je savais que l'avocat de mon mari n'avait qu'une idée en tête: le voler.
Ce qu'il est parvenu à faire pour partie de son vivant, étant de mêche avec une certaine Isabelle DIDIER .
Vous avez fait en 2007 un "Pièces à conviction" dans lequel vous racontez la triste affaire Jacques Melki.
Ce que je vis est un copié collé.
Le même avocat (Eric MORAIN), le même administrateur (Isabelle DIDIER), le même commissaire priseur (Cornette de Saint Cyr) etc...
Mon mari était l'auteur des SAS.
Son oeuvre a été très critiquée, l'avocat Morain s'y est largement attelé, ne le défendant jamais lorsqu'il était diffamé.
Et pour cause: l'avocat MORAIN avait sa petite idée pour faire main basse sur l'oeuvre de son clicent, mon mari, Gérard de Villiers.

Auteur: Christine de Villiers

Lettre pour Élise Lucet. Lettre 3950.

Un commentaire sur cette lettre à Élise Lucet
  1. Bonjour Élise Lucet,
    J'aimerais que vous me lisiez jusqu'au bout. Même si ce genre d'histoire fait partie du quotidien de nombreux chefs d'entreprise, qui pour finir n'ont d'autre choix que le suicide.
    Depuis de longues années je savais que l'avocat de mon mari n'avait qu'une idée en tête: le voler.
    Ce qu'il est parvenu à faire pour partie de son vivant, étant de mêche avec une certaine Isabelle DIDIER .
    Vous avez fait en 2007 un "Pièces à conviction" dans lequel vous racontez la triste affaire Jacques Melki.
    Ce que je vis est un copié collé.
    Le même avocat (Eric MORAIN), le même administrateur (Isabelle DIDIER), le même commissaire priseur (Cornette de Saint Cyr) etc...
    Mon mari était l'auteur des SAS.
    Son oeuvre a été très critiquée, l'avocat Morain s'y est largement attelé, ne le défendant jamais lorsqu'il était diffamé.
    Et pour cause: l'avocat MORAIN avait sa petite idée pour faire main basse sur l'oeuvre de son clicent, mon mari, Gérard de Villiers.

    Il y a 5 jours, par Christine de Villiers


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 3950 > écrire