Vincent Lindon

Lettre ouverte de Chantal de Givry à Vincent Lindon
“Demande d'interview”

vendredi 21 septembre 2018,

Bonjour Vincent,

Il y a des années de ça, je vous avais rencontré, très brièvement, c'était non loin des quais dans le 15ème ou le 7ème arrondissement de Paris, quelque chose comme ça, vous étiez en voiture, je ne sais pas si vous vous souvenez et à un feu rouge, on avait parlé quelques secondes... C'était le temps de Caroline de Monaco. Oui, je sais... ça date...! (sourire). Je m'en souviens comme si c'était hier et je m'étais dit à l'époque, (chose rare dans ce métier) que vous étiez super accessible mais surtout (qualité précieuse dans le monde d'aujourd'hui) sincère, charmant, authentique... A l'époque, je n'étais pas journaliste, ni écrivain... Aujourd'hui, je le suis et cela me ferait très plaisir d'écrire quelque chose sur vous...
Sur le comédien, sur l'homme, sur l'hyper-sensibilité aussi et comment vous la vivez car, nous, les êtres hypersensibles, nous sommes à part...

"Seuls les hypersensibles peuvent comprendre et ressentir ce que la moyenne des gens dit "normaux" ne peuvent même pas imaginer.
Chez eux, tout est décuplé : le bruit, l'agitation, les conflits, les différends, les disputes sont vécues de façon dramatique et laissent des traces longtemps après l'évènement qui les a provoquées.
Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik l'a magnifiquement expliqué dans son livre "de chair et d'âme".
Il dit, je le cite :
"Les difficultés de l’existence les atteignent de plein fouet. Ils souffrent dix fois plus que les autres s’ils doivent changer de vie. Leur plus grande hantise sont les séparations, les cassures. Ils détestent les déménagements, les disputes, les transformations radicales. Ils sont l’homme d’une seule femme et la femme d’un seul homme. Leur chanson préférée est sûrement, à ne pas douter : "Ne me quitte pas" de Jacques Brel…" (extrait d'un de mes livres).

Voilà.....
J'espère que vous accéderez à ma demande, j'en serai vraiment ravie.
D'avance, un grand merci.
C.D.G.

Auteur: Chantal de Givry

Vincent Lindon, 66 lettres ouvertes, 15 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Vincent Lindon


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > V > Vincent Lindon > Lettre 61 > écrire