Vincent Lindon

Lettre ouverte de Louz Estelle à Vincent Lindon
“La loi du marché 2”

mardi 15 mai 2018,

Bonjour Vincent Lindon,

Je me permets de vous écrire cette lettre déjà, pour vous féliciter d'avoir mis à jour le mauvais fonctionnement de cette société dans le film "La loi du marché". Mais vous ne devrez pas vous arrêter là.
Je suppose que vous connaissez la cotisation patronale des entreprises nommée "1% patronale" qui consiste à reverser une cotisation sur la totalité des salaires à un organisme collecteur pour aider à la construction et facilité l'accès aux logements des salariés. Figurez-vous que là aussi, certains salariés sont victimes du système, je m'explique :

Je travaille depuis plus de 10 ans dans une enseigne commerciale en région parisienne. Mon entreprise participe à cet effort de construction et cotise pour le 1% logement chaque année. Ce qui sous entend que depuis toutes ces années, mon salaire aussi a été et est toujours mis à contribution pour cette cotisation.

Je recherche un logement. J'ai fais valoir cette cotisation de mon employeur pour bénéficier d'un logement, je pensais être privilégiée. Coup de théâtre : ça ne fonctionne pas pour moi parce que je touche le SMIC ! Donc ce sont toujours les mêmes (les gros salaires) qui bénéficient des privilèges, les tous petits salaires comptent pour du beurre ! Alors pourquoi prendre en compte nos salaires pour cette cotisation ? Les conditions d'attribution des logements sociaux sont strictes, il faut gagner trois fois le montant du loyer du logement à attribuer. Donc ceux qui perçoivent le SMIC, soit environs 1100 euros, voire 1200 euros mensuel ne peuvent prétendre à aucun logement (les logements à 300 euros n'existent pas) et à 500 euros, ça devient inaccessible. Alors je me repose la question : pourquoi prendre en compte nos salaires pour le calcul de cette cotisation ? pour qu'elle profite aux autres ?
Dans ce cas, vaudrait mieux ne prendre, pour la calcul de cette participation, que les salaires excédant 1500 euros. Ainsi nous autres sauront à quoi nous en tenir !

Monsieur Lindon, vous êtes un acteur engagé ; ce serait bien de tourner "la loi du marché 2" pour dénoncer ce système qui contribue hélas, encore une fois, à sacrifier les petites gens qui s'usent au travail sans jouir d'aucun avantage. Volez à notre secours ...

Merci d'avance !

Auteur: Louz Estelle

Vincent Lindon, 59 lettres ouvertes, 22 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Vincent Lindon


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > V > Vincent Lindon > Lettre 48 > écrire