Marie-Castille Mention-Schaar

Lettre ouverte de Dr Jacqueline Guisset à Marie-Castille Mention-Schaar
“Les Héritiers”

vendredi 20 avril 2018,

Bonjour Marie-Castille Mention-Schaar,
Madame,

Pour la deuxième fois, je viens de regarder votre superbe film Les Héritiers.
Je suis retraitée de l'enseignement en Histoire de l'Art avec de jeunes artistes de 18 à 25 ans.
Je suis très émue en regardant ce film mais je pense surtout à ce merveilleux professeur à qui vous rendez un si bel hommage. Etre enseignant demande une foi en la vie et en l'humanité que tous ne pratiquent pas. La condition première est d'aimer les jeunes à qui l'on veut enseigner quelque chose, non une matière ou des connaissances mais une manière d'être au monde. S'il faut aimer les jeunes, cela implique de les aimer inconditionnellement, sans aucun jugement et ce n'est pas toujours facile et souvent, ils nous résistent à cause de leur difficulté à être justement.

Les professeurs de ce niveau d'humanité permettent de croire en l'avenir de l'homme. Ils existent mais travaillent dans l'ombre et l'anonymat et c'est, sans doute, très bien ainsi.

L'hommage de votre film est essentiel et je ne saurais assez vous en féliciter et vous en remercier.

Bien à vous

Auteur: Dr Jacqueline Guisset

Marie-Castille Mention-Schaar, 5 lettres ouvertes, 32 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Marie-Castille Mention-Schaar


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > M > Marie-Castille Mention-Schaar > Lettre 2 > écrire