Keren Yedaya

Encore aucune lettre pour cette personne, vous pouvez être le premier à écrire une lettre ouverte en français à Keren Yedaya.





Vous serez informé par courriel des réponses à votre lettre. Les lettres comportant une adresse électronique invalide, trop de fautes d'orthographes, des diffamations ou des propos contraires à la loi, seront supprimées.

Keren Yedaya, 0 lettres ouvertes

Keren Yedaya au cinéma avec Ciné.Kiao Réalisatrice dans les films suivants: Scénariste dans les films suivants: Cinema Toute la fiche cinématographique de Keren Yedaya
DVD & BluRay de Keren Yedaya sur le comparateur Kiao

Jaffa Jaffa de Keren Yedaya,
JAFFA à partir de
2,43€ sur Amazon

Mon trésor Mon trésor de Keren Yedaya,
Ruthie et Or, une mère et sa fille de 17 ans, vivent dans un petit appartement à Tel-Aviv. Ruthie se p... à partir de
12,89€ sur Amazon

Mon Tresor - DVD Mon Tresor - DVD de Keren Yedaya,
Ruthi et Or, une mère et sa fille vivent dans un petit appartement à Tel-Aviv. Ruthie se prostitue d... à partir de
4,99€ sur Amazon

Jaffa Keren Yedaya ZyloJaffa Keren Yedaya Zylo dans Autres
38,58€

Keren YEDAYA - MON TRESOR - Ronit ELKABETZ / Dana IVGY - DVDKeren YEDAYA - MON TRESOR - Ronit ELKABETZ / Dana IVGY - DVD dans DVD, Blu-ray
5,00€ + port 3,20€

Keren Yedaya - That Lovely Girl, 1 DVD (hebräisches OmU)Keren Yedaya - That Lovely Girl, 1 DVD (hebräisches OmU) dans DVD, Blu-ray
21,27€

À propos de Keren Yedaya
Keren Yedaya (née en 1972) est une cinéaste israélienne. Elle naît aux États-Unis, mais sa famille part en Israël en 1975 quand elle n’a que trois ans. Elle a fait ses études à l’école d’art Camera Obscura à Tel Aviv. Keren Yedaya est connue comme activiste politique en faveur du féminisme et des droits des femmes et participe aux mouvements de protestation contre la présence militaire israélienne en Cisjordanie. Ses films reflètent son activisme politique. Elle démarre sa carrière en tournant les courts métrages Elinor en 1994, sur les tribulations d’une conscrite israélienne dans l’armée, tandis que Lulu, en 1998, traite de la prostitution en Israël. Après ces travaux, le producteur français Emmanuel Agneray l’invite en France où elle tourne son troisième court métrage, Les dessous (en anglais, Underwear), sur un magasin parisien de lingerie féminine. En 2001, elle reçoit un soutien financier du Festival international du cinéma méditerranéen de Montpellier pour tourner un long métrage. Il en résulte son premier long métrage Mon trésor (en anglais, Or (My Treasure)) , , qui sort en 2004 et gagne la Caméra d'or au Festival de Cannes. Son long métrage suivant est Jaffa en 2009, également projeté au Festival de Cannes. ↑ Cinefil: Biographie de Keren Yedaya ↑ (en) Ohad Landesman on Reverseshot: Interview with Keren Yedaya about her new film Or (My Treasure) ↑ (en) KIno interview with Keren Yedaya on her film Or
D'après Wikipédia. ► Keren Yedaya sur Kiao

Célébrités > K > Keren Yedaya