Stéphane Brizé

Lettre ouverte de Gilles à Stéphane Brizé
“Bravo ”

vendredi 25 mai 2018,

Bonjour Stéphane Brizé,

Je suis allé voir « En guerre » ce jeudi 24/05/2018 et immédiatement je suis rentré dans votre film tellement je fus interpelé par la force de son réalisme, sa véracité et l’interprétation exceptionnelle de Monsieur Lindon et d’autres qui me paraissaient authentiques dans leur jeu d’acteurs. Plusieurs spectateurs se sont retrouvés dans le hall du cinéma pour en discuter et j’ai parlé avec les responsables du Gaumont pour pouvoir vous contacter. J’en ai également parlé autour de moi et j’ ai conseillé à des représentants syndicaux d’aller voir cette pépite qui décrit avec pertinence les combats avec ses espoirs et ses désespoirs.
Cette souffrance d’un groupe d’employés face à une direction méprisant l’humain, je l’ai vécue individuellement face à une administration qui n’a pas voulu reconnaître un burn out comme accident du travail. Et ce matin je recevais une reconnaissance d’imputabilité au service par le tribunal administratif avec injonction de mettre en place toutes les modalités avant une période de 2 mois. J’ai été très touché par l’image de fin car c’ est ce que je voulais faire : mettre fin à mes jours en m’aspergeant d’alcool à brûler devant la porte de mon administration sans âme et sans aucune humanité. Un syndicat, le SE UNSA, m’a beaucoup aidé ainsi que d’autres personnes impliquées comme vous le décrivez si bien dans votre film! Cela fera bientôt 2 années de lutte et de dégradation de ma santé. Mais votre film m’a donné espoir et m’a fait découvrir combien la lutte est une véritable guerre d’arguments qui montrent par leur impertinence combien la déshumanisation est en marche dans nos sociétés
BRAVO

Auteur: Gilles

Stéphane Brizé, 10 lettres ouvertes, 22 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Stéphane Brizé


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > S > Stéphane Brizé > Lettre 7 > écrire