Nicolas Bedos

Lettre ouverte de P.Gauchet à Nicolas Bedos
“Mr et Mme Adelman”

vendredi 12 janvier 2018,

Bonjour Sarah et Victor
Je viens de regarder votre vie ,ce soir du 11 Janvier 2018? et je vous trouve magnifiques tous les deux ainsi que cette très belle existence.Ces 45 ans de vie commune , me rappelle tout à fait , la mienne , la notre avec ma Minouche .Ces années de mariage ont été tout aussi tumultueuse que la votre , avec des périodes de joie , de gaité, d'amour et des périodes de tristesse , mélancolie et de haine.Félicitation pour la réalisation de toutes ces scènes qui , émotionnellement ont dues vous triturer le corps et l'esprit.
Minouche , aurait adoré , elle qui traumatisée dans son enfance , était une grenade dégoupillée en permanence.Contre toutes les autorités et pour une liberté totale corporelle et verbale.
D'une intelligence et d'une culture hors norme , elle avait horreur de la médiocrité , et n'aimait que l'amour , la générosité , le partage, la connaissance ,le beau et la fantaisie.
Son cerveau l'a lâché fin juillet dernier, elle ne voulait plus vivre et à tout fait physiquement et intellectuellement pour qu'elle parte dans son paradis.Elle ne supportais plus ce monde , de fric , hypocrite, dépourvu d'humanité.Ces hommes politiques qui se foutent des gens , du monde , de la planète et qui continus sans honte a parader à la télé et radio.
A 17 ans , elle est venue me rejoindre a Paris , moi qui en avait 20 ,j’étais aux pompiers de Paris et nous avons vécue notre vie de jeunes , d'insouciance autour du Pt Neuf , rue Dauphine et St Germain.Quel bonheur d’être parmi tout ces anonymes , libre de tout.Elle était heureuse , et sa ville était Paris et sa région de cœur la Corse pour le maquis , la mer et le soleil.Je ne peux cesser de parler d'elle.Aujourd'hui , cette solitude est insupportable.J'ai perdu plus que la moitié de mois , voire les trois quart , vue la place qu'elle prenait dans ma vie , et surtout tout ce qu"elle à gérée pour notre famille .Sans elle , je n'aurais jamais été l'homme d'aujourd'hui .
J’arrête , merci, vous êtes beaux.....aimez vous , détestez vous , ce n'est ni plus ni moins que l'amour de l'autre avec qui nous avons traversé tant d'épreuve.J'ai regardé ce film avec bonheur , quelques larmes , la gorge serrée , et je sentais Minouche tout contre moi.
J’espère , que vous la personne qui lirait , ce message, le transmettrai bien a Sarah et Victor, enfin Doria et Nicolas..

Auteur: P.Gauchet

Nicolas Bedos, 65 lettres ouvertes, 30 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Nicolas Bedos


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > N > Nicolas Bedos > Lettre 61 > écrire