Stéphane Bern

Lettre ouverte de Fourier Jean-Louis à Stéphane Bern
“Notre-Dame de Paris: quel joli nom !”

dimanche 21 avril 2019,

Bonjour Stéphane Bern,
J'ai pleuré et cela m'a fait prendre conscience ce qu'était "être français" (moi qui déteste la France actuelle ! qui laissera bien peu à la postérité sinon des idéologies de 4 sous)
Je serais extrêmement déçu si on abandonnait l'idée de la reconstruction à l'identique
Si la technologie actuelle est la Pyramide du Louvre ou les constructions de Dubai... non merci, ça n' est pas la France pour qui j'ai pleuré.
Ce serait formidable si cette catastrophe pouvait générer des vocations de charpentiers et de tailleurs de pierre.
(N' oublions pas que le béton armé ne dure que le temps de l'enrobage du ferraillage)
Je voyage beaucoup et lors de mon prochain passage en France, je ne manquerai pas de planter un chêne sur le domaine public. Imaginons que un million de français fassent ainsi: Quelle richesse dans cent ans ! (une idée peut-être à développer)
Enfin pourquoi il n' a pas été rendu hommage ,en cette occasion, au Général allemand: Dietrich von Choltitz qui sauva Paris ?

Auteur: Fourier Jean-Louis

Stéphane Bern, 110 lettres ouvertes, 16 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Stéphane Bern


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > S > Stéphane Bern > Lettre 103 > écrire