Élise Lucet

Lettre ouverte de L. BS à Élise Lucet
“Lenteur de la justice”

vendredi 5 février 2016,

Bonjour Élise Lucet,
je vous félicite tout d'abord pour les enquêtes que vous menez avec cash investigation qui informent les français et font bouger les choses.
Je voudrais vous soumettre un thème d'enquête qui touche beaucoup de français à savoir la justice française.
Personne ne peut imaginer dans quel engrenage il met la main et puis le corps tout entier lorsqu'il demande à ce que l'on lui rende justice. La victime qui fait appel à la justice se transforme en poulet à plumer tout d'abord par son avocat puis par l'expert, tout ce petit monde s'arrondit le compte en banque sur le dos de la victime.
Le temps perd toute signification, 6 mois, 1 an puis 2 et 3, la justice a tout son temps, et pendant ce long temps la victime a sa vie suspendue, ne sait plus vers qui se tourner, qui appeler au secours, navigue entre la dépression et la colère, a l'impression de hurler dans le vide, que tout le monde s'en fout à commencer par son avocat pour qui le règlement de ses honoraires est plus important que l'avancement de votre dossier.
Et ne parlons pas des juges pour qui le temps n'a aucune importance, qui trouve normal qu'un expert rende son rapport au bout d'un an et demi pour une expertise simple et après qu'une seule visite in-situ (conduit de cheminée qui ne respecte pas les normes) et qui demande 5500 euros d'honoraires, c'est à dire plus cher que la remise aux normes du conduit de fumée, qui accorde des délais à n'en plus finir à l'avocat de la partie adverse (qui cherche à épuiser les plaignants par la durée des procédures ) et pendant ce temps les fraudeurs (artisans malhonnêtes) ont tout le loisir de mettre la clé sous la porte ou d'organiser leur insolvabilité.
Tout cela pour finir 4 ans après, la justice toujours non rendue, conduit de cheminée toujours pas aux normes, la cheminée payée toujours pas posée, 10000 euros payés (avocat, constat d'huissier et expert pour un préjudice de 5000 euros) et avec aucune garantie de les récupérer, 20 kg pris à cause du stress, un traitement antidépresseur, un couple qui explose, des pulsions suicidaires et un écœurement sans limite de la soi-disant justice.
Le plus triste est que les escrocs ont encore de très beaux jours devant eux car ils savent, eux, qu'ils ne craignent rien de la pseudo justice française.
Aujourd'hui je déconseille à tous les naïfs comme moi de demander justice au tribunal face à de mauvais maitres d’œuvres, artisans ou escrocs de toute sorte car ils seront les dindons de la farce, ils y laisseront leurs économies (durement épargnées années après années) leur santé, leur couple et parfois leur vie.
Combien sommes nous à avoir pensé que la justice était juste, que le dévouement de notre avocat était sans faille, que le travail de l'expert était de poser une expertise honnête et non de plumer facilement la victime.
Peut être une enquête de cash investigation pourra faire changer les choses et que la justice et ses différents acteurs auront honte de leurs agissements lorsqu'ils seront mis en lumière.
J'espère Madame Lucet que vous lirez cette lettre et qu'elle ne sera pas lettre morte, ce qui est certain c'est que ça m'a fait beaucoup de bien de l'écrire.
Mme BS


Auteur: L. BS

Élise Lucet, 2987 lettres ouvertes, 96 visites

Un commentaire sur cette lettre à Élise Lucet
  1. A L.BS

    Je suis dans votre cas également pour un conduit de cheminée d'extraction transformé par un restaurateur en évacuation de sa cuisine débouchant sous ma fenêtre .

    La juge ordonne une expertise judiciaire très coûteuse de douze mille eur. et une fois le rapport rendu par l'expert deux ans après il apparaît que cet expert n'a pas vu que ce conduit n'est pas conforme au règlement départemental sanitaire .

    Après cet erreur de l'expert judiciaire je devrait demander à son assurance d'indemniser sa faute professionnelle et pendant ce temps perdu plus de 5 ans
    la justice laisse traîner jusqu'au découragement des victimes.

    Quand on additionne tous les frais on est à plus de 20 mille eur.sans avoir obtenu le jugement
    Alors qu'il suffisait de demander au service hygiène d'établir un rapport de non conformité et après de fermer le restaurant .

    Je demande au pouvoir judiciaire de revoir le niveau de compétence des experts judiciaires et de radier les incompétents qui ne font que fausser les décisions des juges

    C'est vrai il vaut mieux rester victime que de fréquenter le palais de justice et en plus d'engraisser les avocats experts huissiers etc...après l'obtention de décision qui condamne la victime au profit du coupable ...

    Merci Elise de faire un reportage sur les victimes qui sont devenues coupables après avoir engagé une procédure voir le lien de ce reportage
    https://www.youtube.com/watch?v=J-bU3DWsCyA

    Il y a 2 ans, par antoine


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 469 > écrire