Élise Lucet

Lettre ouverte de Jérémy ZANETTI à Élise Lucet
“Appel à l'aide pour un Pakistanais en danger”

mercredi 9 octobre 2019,

Bonjour Élise Lucet,


Je m'appelle Jérémy ZANETTI, je suis français résident en France.
Je sollicite votre aide pour aider urgemment Hussein TURI qui est actuellement soit dans l'hôpital de Jinnah, soit dans un bureau de poste de police à Islamabad.


Il y a plus de dix ans, Hussein avait demandé en mariage une jeune femme nommée Myriam. Elle était Sunnite. Hussein est chiite.

Le père de Myriam a alors lapidé sa propre fille et a demandé au père d'Hussein d'en faire autant avec lui.

Le père n'a pas voulu et Hussein a dû fuir le Pakistan.

Il y a environ 4 ans, Hussein est arrivé en France et a fait une demande d'asile pour être protégé d'un crime d'honneur, son asile lui a été refusé car il ne s'était pas exprimé assez clairement, n'aurait pas été convaincant.

Le mois dernier Hussein est allé à Paris pour des démarches administratives et s'est fait arrêté puis mis en centre de rétention administrative après un contrôle d'identité dans la rue.

Les juges administratifs et les juges de la liberté et de la détention ont plusieurs fois été saisis et ont décidé de prolonger sa rétention, la dernière fois ce samedi 5 octobre 2019, et ce malgré sa santé psychique très fragile. Hussein pouvait faire appel afin de revoir le dernier jugement, il avait 24 heures mais cela n'a pas été respecté car les bureaux de l'association en centre de rétention sont fermés le dimanche. Un recours à la CNDA faisant suite au rejet par l'OFPRA de sa demande de réexamen était en cours. Le dimanche matin, une escorte de police a reconduit Hussein à l'aéroport pour l'expulser, alors qu'il s'agissait du premier vol.

Nous avons pu avoir de ses nouvelles, qui sont très inquiétantes, Hussein a été frappé par la police pakistanaise, une main cassée et des coups et blessures. Il ne reçoit pas de nourriture ni son traitement médical. Il a également envoyé des messages vocaux et écrits qui pourraient vous êtres transmis si besoin, ils sont en langue persane pour les messages vocaux et en français pour les messages écrits dont nous soupçonnons certains d'être écrits sous la contrainte de la police pakistanaise.

Hussein nous a dit que la police demande une rançon de 2900 euros = 500 000 roupies dans le but de le relâcher une fois obtenu gain de cause, sans quoi il sera remis à la justice pakistanaise. Il encourt la peine de mort.

Nous avons transmis cet appel d'urgence au Conseil des droits de l'Homme et du citoyen qui est en cours de traitement. Nous espérons que l'erreur judiciaire soit prise en compte et qu'Hussein puisse être extrait à temps du Pakistan vers la France où il pourra suivre ses traitements, son suivi psy, soigner ses blessures et faire valoir son droit d'Asile pour crime d'honneur.


Nous ne savons pas quoi faire pour gagner du temps car il a jusqu'à ce soir pour avoir l'argent.

C'est pourquoi le caractère urgent de cette situation rend nos actions complexes.



Nous avons la possibilité de vous transmettre des documents officiels ou non, détenus par l'hébergeuse d'Hussein en France, ainsi que des documents de sa psychologue en France attestant de la fragilité de sa santé psychique. Je vous transmets en pièce jointe une traduction non officielle de ce qui est arrivé à Hussein au Pakistan.



Je vous remercie sincèrement par avance et je vous laisse mes coordonnées



Jérémy ZANETTI

#########

email : zanetti.jeremy03@######

Merci pour votre aide.

Auteur: Jérémy ZANETTI

Élise Lucet, 3720 lettres ouvertes, 9 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 3731 > écrire