Élise Lucet

Lettre ouverte de Geneviève BERAIL à Élise Lucet
“Écrire un livre : "bricolage!"”

samedi 18 mai 2019,

Bonjour Élise Lucet,

je cherchais un journaliste pour écrire un livre sur l'état de la justice en France. Mais, on m'a suggéré de vous contacter pour entreprendre une démarche qui pourrait - documents de procédure à l'appui - faire sanctionner quelques auxiliaires de justice - quand un administrateur provisoire est désigné pour faire remplacer un syndic défaillant, et qu'il ne le fait pas. qui se permet même d'utiliser un pouvoir pour voter en faveur du syndic qu'il doit remplacer? quand la justice va mal, comment s'y prendre pour faire valoir ses droits? - quand il ne s'agit pas de parole contre parole, mais de documents (notamment comptables) contre "aucune pièce" fournie au débat.
quand aucun avocat ne daigne se déplacer pour plaider, et qu'on lit sur la décision : "avocat plaidant... débat contradictoire"? quand les juges (du TGI et de la Cour d'appel écrivent qu'ils n'ont pas lu les pièces qui prouvent les malversations d'un syndic), à qui s'adresser pour récupérer les sommes versées indûment?
quand un syndic, qui ne respecte aucune règle qui régissent les copropriétés (règlement de copropriété proprement dit et lois) et qu'il n'est pas sanctionné (alors que les conclusions de ses avocats confirment les propos de la partie adverse)?...
je vous remercie de m'aider à dénoncer ces pratiques nuisibles à la démocratie
sincères salutations

Auteur: Geneviève BERAIL

Élise Lucet, 3680 lettres ouvertes, 43 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 3612 > écrire