Élise Lucet

Lettre ouverte de Frédérique à Élise Lucet
“Aide-Soignante depuis 35 ans...”

lundi 24 septembre 2018,

Bonjour Élise Lucet,

Merci pour votre reportage édifiant sur les EHPAD.
J'ai quitté ma blouse en 2010 pour devenir animatrice en gériatrie puis praticienne en Validation (méthode de communication et d'accompagnement des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer, élaborée par Naomi Feil).
De 1989 à 2001 j'ai exercé dans un petit EHPAD en Haute-Savoie dans des conditions déplorables que je ne détaillerai pas ici car ce serait trop long. Jusqu'à ce que je démissionne pour aller exercer mon métier à Genève et enfin accompagner les personnes du premier au dernier jour de leur vie avec respect et bienveillance. Pour vous donner une idée, en France pour 66 résidents nous étions 4 AS le matin et 2 le soir; à Genève, pour sensiblement le même nombre de résidents nous étions 12 à 13 AS le matin, et 9 à 10 le soir.
Je raconte tout ça et plus encore dans mon blog...qui est encore à compléter.
Ce qui est aberrant, c'est de constater que depuis que j'ai arrêté de travailler en EHPAD, la situation semble ne pas avoir évolué.
Je me souviens il y a quelques années de l'émission " Les infiltrés" présentée par David Pujadas et de ces caméras cachées dans un EHPAD où on voyait des soignants bousculer des patients. Malgré l'évidente maltraitance personne n'avait réagit au niveau des autorités. J'espère qu'avec votre reportage, les services de la DDASS, le ministère de la santé et autres concernés vont enfin réagir.

J'ai lu des courriers dans lesquels des proches de personnes en EHPAD vous accusent de "malveillance": il est bien évident que dans certains établissements tout se passe bien et que la bienveillance et la bientraitance existent (dieu merci) mais faut-il pour autant nier l'évidence ?

Pour ma part, je suis soulagée à l'idée que les soignants puissent se sentir, grâce à votre reportage, un peu moins seuls dans leur souffrance et leur frustration de ne pouvoir exercer leur métier avec humanité. Et j'y trouve un tout petit espoir pour qu'enfin nos âgés ne soient plus abandonnés dans des établissements dont le seul objectif est de faire du profit, sans aucun respect pour l'intégrité , la dignité et le bien-être des résidents, et des employés.

Bien cordialement,

Frédérique.

https://frederiquechauvin.wordpress.com/

Auteur: Frédérique

Élise Lucet, 3353 lettres ouvertes, 36 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 3159 > écrire