Élise Lucet

Lettre ouverte de Maren Scapol à Élise Lucet
“Système de santé en danger : implosion imminante”

dimanche 16 septembre 2018,

Bonjour Élise Lucet,
je me permets de vous proposer un sujet de société pour une de vos prochaines émissions, un reportage sur le système de santé en France, l'hôpital public et système de soins à deux vitesses.

Je viens de découvrir moi-même à travers le parcours de soin d'un cancer du sein à quel point il est en danger et proche d' l'implosion, qu'il crée de l'injustice sociale, car selon l'endroit, les soins ne sont pas tous au même tarif, même quand vous souffrez d'une affection de longue durée. La situation est très inquiétante, la pression sur le personnel est immense.
J'au aussi une amie qui est médecin généraliste et qui ne trouve plus de lit d'hôpital pour ses patients.
Je vous propose de faire un reportage partant du vécu des patients qui devraient être au cœur du dispositif, alors qu'il donne souvent l'impression que nous sommes juste des pions. J'ai écrit mon vécu, le constat est consternant.
L'hôpital public ne soigne pas les malades. Il soigne les maladies. Ses soignants deviennent des techniciens, sauf que nous, malades, restons des humains et avons besoin d'être considérés comme tels. Les dégâts psychologiques causés ne font rien pour améliorer le processus de guérison, au contraire. Est-ce que la formation du personnel est suffisante à ce niveau, ont-ils les moyens ?

Bref, il y a beaucoup de choses à dire, l'important est de le dire haut et fort et je crois que vous êtes la bonne personne pour le faire, la bonne personne pour alerter sur ce sujet.

Merci d'avance pour votre réponse.
Maren Scapol

Auteur: Maren Scapol

Élise Lucet, 3275 lettres ouvertes, 36 visites

2 commentaires sur cette lettre à Élise Lucet
  1. Bonjour,
    Je me retrouve tout à fait dans votre témoignage. Je souffre du matin au soir depuis 6 mois à cause du manque de médecins et de spécialistes. Les délais pour obtenir un rendez-vous sont beaucoup longs et les praticiens avec des délais raisonnables sont mauvais. Cela, aboutit à une situation très grave où non seulement on se fiche de la souffrance des gens, mais en plus cela coûte cher à l'état car les arrêts de travail se prolonge. Ayant peur de perdre mon emploi, je viens tout juste d'envoyer une lettre a ma secu.

    Il y a 1 mois , par Anthyllide
  2. Voici ma lettre :https://drive.google.com/file/d/1RutDInwa8cPIiwHrXt9fEt2JozekTt9m/view?usp=sharing

    Mme Lucet, le système de santé en France est malade et je pense qu'un reportage donnerait un bon coup de pied a la fourmilière.

    Cordialement,

    Il y a 1 mois , par Anthyllide


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 3110 > écrire