Élise Lucet

Lettre ouverte de Marlo à Élise Lucet
“Détournement d'argent public des labo pharmaceutiq”

samedi 18 août 2018,

Bonjour Élise Lucet,
j'attire votre attention sur le dispositif de dépistage de masse des cancer colorectaux. c'est un dispositif qui doit couter très cher et qui est très pu rentable. tant d'argent dépensé pour si peu de cas de cancers dépistés!
pour moi c'est un moyen très onéreux de recruter des cancers chez des personnes qui ne se plaignent de rien pour les labo pharmaceutiques qui peuvent ensuite vendre leur chimiothérapies. ce dispositif est financé par ligue contre cancer, institut national du cancer, mais aussi assurance maladie, MSA, CNMSS, départements. voici la lettre que j'ai envoyée à la CPAM et au ministère de la santé:

Dépistage du cancer colon rectal

Le dépistage se fait pour toutes les personnes entre 50 et 75 ans. Il me semble que très peu de cancers du colon ont été dépistés entre 50 et 65 ans, c’est-à-dire pendant la période d’activité professionnelle. Pourquoi dépister les personnes sur 25 ans, pourquoi ne pas dépister les personnes qu’entre 65 et 75 ans, soit pendant seulement 10 ans.

Pourquoi continuons-nous à investir dans ce dépistage de masse ? D’après les chiffres donnés par le délégué d’ISIS 83 hier à mon cabinet, 175.000 kits ont été distribués dans le Var sur une période donnée et seuls 133 cancers du côlon ont dépistés, soit au taux de rentabilité de (133*100) : 175000= 0.76 % !!!!

Je sensibilise et distribue le kit à tous les patients entre 50 et 75 ans même si ceux-ci ne m’apportent pas le courrier d’Isis. Je suis certaine que seul ¼ des patients réalisent le test. Imaginez le temps et l’énergie que je dépense pour rien ! Je ne peux pas concevoir travailler pour rien. Je veux bien travailler mais pas dans le vent d’autant plus que l’argent publique investi dans ce dépistage est surement colossal, pour si peu de résultat. Le délégué d’Isis 83 ne connait pas ou n’a pas voulu me donner le prix du dispositif dans le Var.

D’autant plus que ce dépistage n’est peut-être pas fait par les patients que pour de bonnes raisons. Pourquoi auraient-ils envie de risquer des opération, radiothérapie et chimiothérapie lourdes alors qu’ils ne ressentent rien. La société française est tendue aussi car on la tresse, on lui met des contraintes, des problèmes dans la tête alors que les personnes ne se plaignent de rien. C’est la même histoire que pour le cholestérol.


pour moi il s'agit d'un détournement d'argent qui pourrait peut-être servir autrement pour un plus grand nombre de patient.

Auteur: Marlo

Élise Lucet, 3275 lettres ouvertes, 31 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 3066 > écrire