Élise Lucet

Lettre ouverte de Benoit Robine à Élise Lucet
“La restauration en l'OBI ing”

samedi 14 juillet 2018,

Bonjour Élise Lucet,
Je suis un ancien élève de votre maman, qui a été ma directrice à Marie curie à St pierre s/dives dans les années 1983. Après avoir fait des études de gestion et issue l'une famille très modeste. J'ai eu eu un parcour plutôt atypique. A ce jour, je suis restaurateur. J'aimerai pouvoir m'entretenir sur le fait maison. Oui, après avoir un contrôle sanitaires, fabriquer mes propres produits et faisant mes analyses par un laboratoire agrée( pour preuves mes résultats en conformité) mais sous certain prétexte, sûrement pour l'économie local...ou pour le profit des multinationale de l'agroalimentaire, je vous laisse libre la réflexion. on m'oblige d'utiliser des produits plutôt surgelés ( les poissons), et oui, je ne suis pas 3 etoiles, je ne peux acheter sur les marchés car il faut que le professionnel qui vous vends soit agréer à vendre à un professionnel de la restauration. Donc, comment je fais lorsque des clients me parlent des émissions culinaires, souvent accompagné de grands chefs et dont les images nous montre le contraire de ce que je doit faire. Y à t'il, tout comme la médecine d'aujourd'hui un droit à la restauration à deux vitesses.

Auteur: Benoit Robine

Élise Lucet, 3112 lettres ouvertes, 40 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 3035 > écrire