Élise Lucet

Lettre ouverte de PAROVSKY à Élise Lucet
“Loi 912 du code civil”

mardi 22 mai 2018,

Bonjour Élise Lucet,

Mon père est décédé en 2013, ma soeur et moi-même avons découvert lors du déménagement un contrat d'assurance vie.

A la lecture de celui-ci, nous avons constaté que le seul bien du patrimoine de mon père a été vendu 280 000 euros en
août 2011 et la totalité de cette vente a été déposée sur un contrat d'assurance vie en septembre 2011 au bénéfice du tierce
personne avec laquelle mon père ne vivait pas et n'est pas héritière réservataire.

Nous avons intenté un procès durant 5 ans avec d'énormes frais pour la procédure pour finalement avoir
le résultat de la cour d'appel le 13 avril 2018 qui nous confirme que l'on peut déshériter totalement ses enfants par le biais
d'une assurance vie, mon père n'ayant rien d'autre.

Il faudrait aller en cassation et notre avocat nous parle de loi totalement bafouée.

J'ai écris au Président de la cour d'appel de Versailles, pas de réponse, à Madame BELLOUBET, ministre de la Justice, pas de réponse,
à Monsieur MACRON Président de la République, pas de réponse, je voulais simplement que l'on m'explique ce que le code de loi
912 veut dire, et est il vrai que l'on déshérité en totalité ses enfants par le biais d'une assurance vie. Dans ce cas la part réservataire ne veut absolument rien dire.

Si une émission passe sur le sujet, je tiens à votre disposition toute les documents, la procédure ainsi que les courriers que j'ai en ma possession.

Je vous remercie.

Je vous prie d'agréer, Madame Elise Lucet, mes sincères salutations.

Auteur: PAROVSKY

Élise Lucet, 3349 lettres ouvertes, 65 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 2850 > écrire