Élise Lucet

Lettre ouverte de Jorge D. à Élise Lucet
“Comment se débarrasser d'une perverse narcissique?”

vendredi 23 mars 2018,

Bonjour Élise Lucet,

Nous nous tournons vers vous dans l'espoir de trouver une oreille susceptible d'écouter et de comprendre notre histoire.
Mon épouse (esthéticienne), moi-même, salarié à l'extérieur, ainsi que nos enfants de 15 et 18 ans, sommes victimes depuis 4 ans d'une perverse narcissique.
Les attaques sournoises ont débuté lors du partenariat entre la société de bien-être que nous avons crée et cette femme qui louait et gérait en indépendant la partie coiffure de notre espace bien-être.
Mon épouse a fait l'objet de tous les actes de malveillance possible dans le but de détruire son image et la détruire psychologiquement (diffamation Facebook, fausses accusations de vol, détournement de courrier, actes malveillants de la part de clientes de cette personne, dégradation véhicule, mise en vente sur Leboncoin, rumeur de folie, de faillite, détournement espace Pagesjaunes.fr, usage de notre nom après expulsion...).
Malgré notre rencontre avec un avocat, malgré les tentatives de plaintes, je dis tentatives car il est impossible de porter plainte pour détournement de courrier, pour propos diffamatoires sur Facebook si faits insuffisants. Comment alors se débarrasser d'une telle psychopathe?
A côté de cela, nous finissons par découvrir que la liste de victimes est longue. En 20 ans, les personnes qui l'ont croisé sur 2 régions différentes ont connu fermeture, divorce, décès, détournement d'argent, dépression... plus certainement des histoires dont nous n'avons pas encore écho.
Une énergie considérable perdue à lutter contre ces rumeurs alors qu'a côté de cela, mon épouse a été félicité par ordonnance pour son professionnalisme par un dermatologue qu'elle n'a jamais rencontré. Des clients parcourent plus de 100kms pour venir chez nous, voir bien plus, et sommes encore jugés par de nombreuses personnes sur notre secteur.
Ce sont quatre ans de vie difficile, dans la foulée de la disparition tragique du frère de mon épouse. Quatre ans de calvaire pour nos enfants. Aujourd'hui, nous payons encore les conséquences financières de ces actes. La scolarité de notre fils bat de l'aile, la perte de son parrain et cette situation ne l'ont pas aidé. Notre fille, plus forte de caractère, est parvenue à passer outre et intégrer le PACES cette année, mais ne souhaite pas rentrer car son confort de vie actuel est bien meilleur qu'à la maison. Elle s'est, en quelque sorte, mise à l'abri.
Aujourd'hui, cette PN, ou ses complices, nous rappelle, indirectement, qu'elle est encore sur notre dos. C'est une manipulatrice hors pair et la plupart de ses victimes n'a rien vu venir. Les personnes qu'elle côtoie tombent directement dans son jeu ou coupent court immédiatement, malheureusement, trop de personnes ont pris son parti au début et ont jugé mon épouse sans même la connaître, y compris notre conseillère financière (relation de longue date) !!!
Un véritable drame pour mon épouse qui possède une empathie extraordinaire, cela va même au delà de l'empathie d'après certaines de nos clientes. Mon épouse arrive, lorsqu'elle bien disposée, à ressentir la souffrance de certaines personnes.
Aujourd'hui, personne ne comprend notre souffrance. Vous pensez que les PN n'existent que dans les séries B à la télévision, la réalité est cent fois pire. Après l'acharnement du PN, vous subissez le harcèlement des créanciers auxquels vous vous trouvez en défaut suite à ces rumeurs.
Un combat perpétuel qui entraîne fatigue, problèmes de santé. La justice semble impuissante face à ce genre de personnes car les chances de gagner une telle procédure sont extrêmement faibles. Sommes-nous condamner à mourir parce qu'une personne en a décidé ainsi ? Il semblerait que oui !
Merci pour le peu d'attention que vous accorderez à notre témoignage, mais notre espoir de stopper définitivement cette personne s'amenuise chaque jour.
Cordialement.
Une famille désabusée par la justice.

Auteur: Jorge D.

Élise Lucet, 2764 lettres ouvertes, 22 visites

Un commentaire sur cette lettre à Élise Lucet
  1. BONJOUR je suis dans le meme cas que vous je vous comprends moi c'est un
    Pervers ... manipulateur ... psychopathe ...narcissique.. voleur il n'y a pas de JUSTICE
    dans notre pays JUSTE POUR LES Très RICHES il faudrait que tout le monde en parle
    qu'en se penche sur les JUGES qui on le pouvoir de nous détruire, qu'ils lisent ce qui est marqué dans les rapport qu'on leur donne!!!!
    ! LA JUSTICE LES JUGES LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE Devrait ce pencher là-_dessus AVEC ATTENTION HONTE à la JUSTICE ....DU tribunal de MEAUX 77100

    Il y a 26 jours, par marie


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 2684 > écrire