Élise Lucet

Lettre ouverte de Lucas Bertrand à Élise Lucet
“Appartcity le scandale des LMNP”

dimanche 19 novembre 2017,

Bonjour mme Lucet,

Je me permets de vous suggérer un sujet brûlant pour votre emission Cash Investigation.

Depuis des années le mirage des placements LMNP en résidences hôtelières fait des milliers de victimes.
De petits épargnants aveuglés par les discours sirupeux de conseillers en patrimoine avec des promesses de placement garantis pour préparer ou améliorer sa retraite.
Au lieu de cela c'est le cauchemar des loyers impayés, les pressions d'exploitants peu scrupuleux pour abaisser les loyers afin soit disant d'éviter une banqueroute et une mise en redressement judiciaire...

Odalys, Belambra, Appolonia, Park and Suite et aujourdhui Appartcity ...des noms qui s'égrennent comme autant de scandales avec souvent les mêmes protagonistes qui disparaisent après avoir épuisé les ressources de leur entreprises, se mettent en faillite puis réapparaissent et sévissent sous une nouvelle enseigne depuis des années avec la même recette: faire acheter des appartements à des investisseurs naifs à un prix 30% a 50% au dessus du prix du marché en faisant miroiter une récuperation de TVA d'une part (LMNP), et des rendements sur les loyers de 5 à 6%.
Le hic: le loyers ne sont plus payés au bout de 1 a 2 ans, dès que les fonds de concours généralement prevus en accord avec les promoteurs immobiliers ont été épuisés.

la societe exploitante locataire des appartements demande alors aux proprietaires des baisses de loyer allant jusqu'à 50%!

Un montage où tout ce petit monde trouve son intérêt....sur le dos des petits investisseurs:.
-L'exploitant (Appartcity) cherche à faire baisser les loyers tout en limitant au maximum les investissements dans les residences et presentant des frais de sieges éhontés.
-Le promoteur immobilier (Bouygues) a fait une culbute financiere en (sur)vendant au prix fort des résidences souvent de qualité mediocre et pleines de malfacons .
- L'état enfin qui laisse faire depuis des années car dans l'affaire il encaisse la TVA et voit des constructions pousser comme des champignons pourvoyeuses d'emplois local dans le BTP.

Depuis 3 ans les propriétaires ont commencé à se rebeller et à decider de ne plus se laisser faire..en se regroupant dans des associations de defense des coproprietaires.
Assignations ..saisies de comptes ...certaines residences en sont à la 6e assignation pour recuperer par voie de justice les loyers impayés.

Les premieres assignations en résiliation de bail ont débutées...mais Appartcity excelle et embauche à tour de bras des juristes en contentieux pour jouer le pauvre locataire en difficulté... le pot de fer contre le pot de terre..

Nous sommes un collectif de proprietaires pret a aller au bout pour faire respecter ses droits face à un exploitant sans scrupule qui joue aujourd'hui sur le chantage et la lassitude des propriétaires pour les faire céder

Nous pouvons vous donner de plus amples renseignements mais vous avez là un beau sujet pour votre émission!.

Je reste à votre disposition et suis prêt à vous donner de plus amples renseignements et vous faire rencontrer plusieurs acteurs de cette triste saga... (avocats gestionnaires copropriétaires et présidents de federation d association de fefenses de proprietaires ) .

Bien cordialement

Lucas Bertrand
President association de defense des coproprietaires de la residence APPARTCITY Orléans

Auteur: Lucas Bertrand

Élise Lucet, 2253 lettres ouvertes, 17 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 2158 > écrire