Élise Lucet

Lettre ouverte de C. Dupont à Élise Lucet
“Médecine en batterie”

lundi 25 septembre 2017,

Bonjour Élise Lucet,

Vous auriez un sujet d'intérêt public si vous enquêtiez sur les pratiques de certains médecins d'aujourd'hui. Y sont-ils obligés pour raison économique ?
Dans ma région, le Loiret, où il faut de 4 à 6 mois pour obtenir un rendez-vous d'un spécialiste, il y a un dermatologue qui reçoit six clients à l'heure, même quand il ne les a jamais vus auparavant.
Et un ophtalmo qui vous fait examiner moins de 10 minutes par son assistante; vous reçoit lui-même moins de 3 minutes; vous découvre un problème dont personne ne vous a jamais parlé et vous renvoie avec un rendez-vous pour un scanner et une ordonnance pour une double paire de lunettes, avant même que le scanner ait donné un résultat.
Il est d'autant plus difficile de se sentir en confiance, qu'il n'y a aucune place pour l'empathie dans cette façon de faire.
On traite les poulets comme ça, pas les patients. C'est Knock 2017.

Je suis certain que le manque de médecins engendre partout des abus de cet ordre.
Merci d'y mettre le regard aiguisé de vos caméras.
Et le vôtre.

Auteur: C. Dupont

Élise Lucet, 2025 lettres ouvertes, 31 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 1750 > écrire