Élise Lucet

Lettre ouverte de Claudine Baumel à Élise Lucet
“Levothyrox”

mardi 5 septembre 2017,

Bonjour Élise Lucet,
Mon témoignage est un témoignage de plus sur les effets "indésirables" engendrés par la nouvelle formule du LEVOTHYROX. Comme cela a bien été décrit par d'autres, je subis les mêmes maux :insomnies,grande fatigue, douleurs exacerbées, vertiges,etc...
Ce qui m'exaspère le plus, c'est la désinformation totale sur le sujet. Et lorsqu'on demande des explications, on ne les obtient pas. On nous dit que c'est l'ANSM qui a demandé au laboratoire Merck de changer la formule. Mais qui est derrière l'ANSM? Une seule personne? Ou un comité?Sur quelle étude s'est-on basé pour demander ce changement? Y aurait-il des connivences entre ces décideurs et le labo? L'opacité peut amener à toutes les suspicions. Le labo a-t-il procédé à des essais sérieux et fiables, sur qui et comment? Si on en juge par des rapports sur ce sujet, on peut rester perplexe.
La nouvelle formule qui nous est proposée est celle du générique, dont on nous a dit lors de sa mise sur le marché, qu'il ne fallait pas la donner aux patients déjà habitués au princeps. Ce qui était valable il y a quelques années, ne l'est plus maintenant! C'est curieux.

Pour ma part, j'ai fait un signalement à l'ANSM. J'ai alerté la revue PRESCRIRE. J'ai pris contact avec ma mutuelle qui gère mon dossier santé (MGEN) car j'envisage d'aller me fournir en Belgique si aucune solution n'est apportée en France, tout en sachant que cette initiative personnelle n'est pas un solution satisfaisante. J'ai bien sûr alerté mon médecin traitant et mon pharmacien et envoyé une lettre à Mme la Députée Poletti qui devrait déposer une question écrite sur le sujet à la Ministre de la Santé. J'ai signé deux pétitions en ligne.

Nous sommes devant un véritable scandale de santé publique, sans compter que cette initiative prise par l'ANSM va coûter cher à la Secu qui est déjà bien mal en point: dosages de TSH et sur-médicalisation pour atténuer les dommages causés ( anti-douleurs, anti-inflammatoires, somnifères, anti-dépresseurs, et autres examens coûteux,etc..etc...)
A notre niveau de "simple" patient, nous sommes bien démunis pour tenter d'obtenir des réponses crédibles. Nous connaissons tous votre capacité à mener des investigations sur de multiples sujets. Nous savons que nous pouvons vous faire confiance si vous décidez de prendre ce problème en considération. Nous comptons sur vous et votre équipe et nous vous remercions par avance.
Claudine Baumel


Auteur: Claudine Baumel

Élise Lucet, 2166 lettres ouvertes, 91 visites

4 commentaires sur cette lettre à Élise Lucet
  1. Je suis tout à fait en accord avec Claudine Baumel.

    Il y a 2 mois, par Christine
  2. Bonjour,

    Vous avez Internet pour chercher ANSM: http://ansm.sante.fr/ ;-)

    Juste pour être précis, ce n'est pas une nouvelle formule, c'est un changement d'excipient. Le lactose provocant beaucoup de réactions notamment allergique, je suppose que c'est pour ça qu'il a été changé pour le mannitol qui est un sucre très bien toléré.
    C'est bizarre d'ailleurs ces effets secondaires... :-|

    Il y a 2 mois, par Béatrice
  3. Le mannitol oui et aussi de l'acide citrique

    Il y a 2 mois, par annemarie
  4. Changer un composant dans une formule, qu'il soit excipient ou non, m'apparait comme un changement de formule. C'est ma vision des choses.....
    Béatrice, prenez-vous, vous-même du LEVOTHYROX? Si cela était le cas il me semble que vous vous abstiendriiez de faire ce commentaire quelque peu ironique sur la bizarrerie des effets secondaires!
    Le mannitol est utilisé ici comme excipient, mais il a d'autres utilisations comme médicament propre, entre autres comme diurétique dans certaines maladies ( voir sur google). Comment expliquez-vous que les patients qui utilisent le LEVOTHYROX depuis de très nombreuses années dans leur grande majorité n'étaient pas "victimes" de réactions allergiques. Seules les personnes présentant une intolérance au lactose étaient touchées, et pour elles, il y avait le générique( avec du mannitol!). Maintenant il faudrait pousser les études pour voir s'il n'y a pas d'interactions entre ces différents composants. C'est une affaire de spécialistes. Mais nier l'évidence de la souffrance des patients est insultant.
    Claudine Baumel

    Il y a 2 mois, par claudine


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 1703 > écrire