Élise Lucet

Lettre ouverte de Stéphan Desbordes à Élise Lucet
“Petite fille courageuse dans la guerre 14-18”

mardi 12 août 2014,

Bonjour Elise Lucet,
Très sensible à l'histoire, à la période de ces guerres ayant émaillé la nôtre et celle d'autres pays, de même qu'au devoir de mémoire, j'ai eu la chance que je dirais immense de garder près de moi pendant plus de 50 ans ma grand-mère, née en 1909 et qui avait 5 ans lorsque la guerre éclata. Ma grand-mère est décédée en mars dernier, à presque 105 ans, le jour de la parution de mon livre. Une boucle était bouclée mais j'ai, pour moi-même, ce devoir d'hommage et de mémoire envers cette femme s'étant toujours montrée courageuse, volontaire, joyeuse et tendre aux autres, en dépit des aléas de sa vie.
Ma grand-mère m'a confié tous ses souvenirs de la grande guerre, vus à travers les yeux d'une petite fille, ainsi que ceux que son propre père lui a livrés, à force d'insistance de sa part. Je me suis fait, sur la fin de sa vie, le simple chantre de ses propos, retranscris dans un livre intitulé "Marie les Tourmentes" et paru aux éditions LES2ENCRES en mars dernier. Depuis sa sortie, je n'ai que des retours enthousiastes de toutes les personnes le lisant, étant émues de la justesse, la précision et l'émotion qui se dégagent de ce livre biographique pouvant se lire tel un roman. Une histoire universelle, celle de tant de personnes de cette époque, mais qui prolonge le passé dans le présent afin que rien de ce qui a été vécu ne soit oublié. Après plusieurs dédicaces, un salon dans la région de Verdun en mai dernier, un plateau télévisé local et un certain nombre d'autres manifestations à venir, mais demeurant géographiquement restreintes, j'aimerais, pour ma grand-mère et tout ce que je lui dois, que son histoire, bouleversante à ce que me disent les lecteurs, soit connue du public à un échelon national. J'ai pensé à vous, en toute honnêteté, car j'apprécie beaucoup le journal télévisé que vous animez avec talent sur FRANCE2 et également parce qu'il s'agit d'une histoire de femme, une histoire vraie comme la vie peut en réserver à certaines.
Si ce message avait le bonheur de retenir votre attention, sachez que j'aurais le plus grand plaisir à vous adresser un exemplaire de mon livre afin que vous en preniez connaissance. Dans l'attente d'une réponse que vous voudrez bien me donner, et vous remerciant par avance du temps que vous aurez bien voulu consacrer à la lecture de ce message, recevez, Mme Lucet, tous mes remerciements anticipés, quelle que soit votre réponse.

Bien sincèrement,
Stéphan Desbordes

Auteur: Stéphan Desbordes

Élise Lucet, 3350 lettres ouvertes, 163 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Élise Lucet


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > E > Élise Lucet > Lettre 106 > écrire