Claude Lelouch

Lettre ouverte de Marcus à Claude Lelouch
“Je suis ici pour en sauver un . ( Marcus )”

samedi 20 octobre 2018,

Bonsoir Claude Lelouch,

"Je suis ici pour en sauver un. Il n'est peut-être pas parmi vous, mais vous le connaissez sûrement". Lorsque je vais témoigné
chez les scouts, dans les églises ou encore dans les écoles, c'est par cette phrase que je commence.
Nul ne pourra jamais affirmer ou prétendre que j'en aurais sauvé un, mais j'ai toujours pensé après avoir vécu ce que j'avais vécu,
que je me devais au nom du devoir , d'aller vers ces jeunes afin qu'ils sachent où mène l'expression " t'es pas cap ". Je leurs raconte
mon expérience de mes tendres années où j'étais le dernier à quitter l'école pour rejoindre la grande maison de plus en plus tard
par crainte d'être battu. On aurait put croire que cette expérience de rester si tard , m'aurait amené à devenir un premier de classe.
C'est tout le contraire qui s'est produit, je peux affirmer que j'étais le dernier et personne, personne ne s'est inquiété, ni les internes
du collège, ni leurs responsables.
Jusqu'au jour où lors d'une rédaction sur un sujet d'étude , j'entreprend de raconter ce que mes frères d'infortunes et moi vivions
à la grande maison. En touche finale, j'y décrit comment je vais mettre un terme à toute cette souffrance, je décrit comment je
vais tuer cet homme. Là évidemment, j'ai lâché une bombe. On m'amène apeuré au préfet , des coups de fils sont donnés, je
suis expulsé de la grande maison mais aussi du collège pour me retrouvé seul, à la rue, à dix-sept ans !
Voilà une partie de mon histoire qui allait démarrer à ce moment-là. Alors, en sauver un, je fais allusion à la prison, car j'ai vu
de très nombreux jeunes en France dans les promenades communes. Ils avaient tous un point commun ,ils pensaient que ce qu'ils
avaient commis ne méritait ce passage obligé. Leur rencontre avec cet autre monde les amenaient pour la plupart à la récidive. Je
puis aussi vous certifier que bon nombre se sont suicidés , mais pourquoi encore l'écrire puisque tout le monde le sait ?
Vous cherchez des fictions ? Les histoires vraies sont quelques fois plus touchantes. Il n'est peut-être pas nécessaire d'en faire
une triste histoire . Si vous regardez mes textes sur le site " écrire à Alexandre Arcady ", vous constaterez que des lectures
pulvérisent des records de lectures par leur humour tout en envoyant un message.
A+ Marcus

Auteur: Marcus

Claude Lelouch, 142 lettres ouvertes, 52 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Claude Lelouch


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > C > Claude Lelouch > Lettre 140 > écrire