Isabelle Adjani

Lettre ouverte de Salah à Isabelle Adjani
“De la France d'en bas qui vous aime !”

dimanche 10 septembre 2017,

Bonjour Isabelle Adjani,

C'est parce que vous êtes une grande Dame et qu'on vous aime que je me permets de vous écrire. On vit dans un monde qui est divisé en deux. D'un coté les riches, les stars, les politiques...et de l'autre la France d'en bas, les cités ou les quartiers. De nombreuses stars sont partis de rien pour devenir grand dans cette société de consommation bien qu'en réalité grand et riche est celui qui a du coeur sans faire de distinction sociale ou économique voir même éthnique. Le soucis est qu'une fois en haut les politiciens, les riches, les stars...ne cotoient que ce monde d'en haut. La France d'en bas comme disent certains abrutis ou les cités ont une proximité uniquement virtuelle et financier avec la France d'en haut. Seule les grosses structures ou les riches peuvent mobiliser ou solliciter une personne d'en haut. Aujourd'hui, nous avons dans la France d'en bas des personnes talentueuses mais issues de la classe ouvrière voir prolétaire comme on disait dans le temps. Hélas, trés peu de mains tendues, trés peu de parrainages, et trés peu d'attention sur nos talents de la France d'en bas par la France d'en haut. Personnellement, je ne posséde aucun talent. Je ne fais que relayer un peu des avis que nous partageons en bas. Je ne vous fais aucun reproche car je sais ce que vous valez. Certaines personnes telles que Luc Besson ou Jamel Debbouz et d'autres encore donnent parfois la chance à certaines personnes d'en bas. Ils ne sont pas nombreux à le faire malheureusement. Il y a beaucoup d'obstacles pour accéder au théatre ou au cinéma. Le milieu de l'art et le milieu artistique sont encore trés fermés pour les gens d'en bas même si certains affirment le contraire. Si vous n'avez pas de réputation ou de piston ou une fortune alors les obstacles s'installent. Pourtant, je vous le redis et vous le savez bien que nous possédons d'énormes talents en bas. Il devrait y avoir qu'une seule france. Ceux et celles d'en haut devraient tirer vers le haut ceux et celles d'en bas. Aujourd'hui, on ne le ressent pas et on ne le voit pas. On nous vend pleins de produits artistiques pour nous soutirer un maximum d'argent comme on presse une orange pour récupérer son jus et ensuite on la jette. Sommes-nous voués à nous orienter que vers le football ou vers le rap pour espérer....?
Je suis une personne trés active et j'ai bougé dans de nombreuses cités. J'ai assisté à de nombreuses réunions et débats. J'ai discuté avec deux réalisateurs et un producteur. J'ai croisé dans notre France d'en bas des comiques, des artistes peintres, des danseurs, des chanteurs,...sans formation, sans piston et sans richesse. Avec le temps, ils se sont éteints dans l'ombre, dans la pauvreté et dans le silence. D'autres sont en train de suivre le même chemin faute de soutien et d'attention. A chaque génération, arrive de nouveaux talents mais 98 % s'éteindront aussi. Et pour ceux et celles qui ne possédent pas de talent particulier peuvent avec un peu d'aide évoluer vers un art si on leur tend la main. Voilà un peu mon ressenti que j'ai souhaité partager avec vous. Je sais que vous êtes une personne sensible et compréhensive. On vous apprécie énormément dans la France d'en bas. Un peu comme notre Bébel Belmondo. Je vous souhaite une longue vie de bonheur.

" Tous un jour on meurt et c'est une certitude mais seule la richesse du coeur adoucira cette heure rude "

Auteur: Salah

Isabelle Adjani, 3 lettres ouvertes, 9 visites

Aucun commentaire sur cette lettre à Isabelle Adjani


HTML autorisé: <b> <i> <a> :-) ;-) :-( :-| :-o :-S 8-) :-x :-/ :-p XD :D



Célébrités > I > Isabelle Adjani > Lettre 2 > écrire